M. Olivier Lasvergnas

Enseignant-chercheur / Enseignante-chercheuse

Fonction

Professeur des Universités en Sciences de l'éducation et de la formation. Directeur de l'équipe "Apprenance, formation, digital" de l'unité de recherche CREF. Directeur du parcours IPFA du Master SEF. Directeur de recherches doctorales associé au CIREL @Université de Lille.

Coordonnées

Coordonnées
Bureau 110, Batiment Formation Continue Rue de la gare Campus Paris Nanterre 92000 NANTERRE
Mail
olivier.lasvergnas@parisnanterre.fr
Structure(s)
Centre de recherches éducation et formation (CREF)
UFR Sciences Psychologiques et Sciences de l'Education (SPSE)

Discipline(s)

Sciences de l'éducation, Sciences économiques et sociales , Traitement information

Curriculum Vitae

CV et publications en ligne @ https://cv.archives-ouvertes.fr/olivier-las-vergnas 

OrCid : https://orcid.org/0000-0002-6612-4845  
ResearchGate : https://www.researchgate.net/profile/Olivier-Las-Vergnas


Après une quarantaine d'années passées à créer et piloter des projets et des organisations dans le champ de l'animation scientifique et technologique, de l'insertion et l'évolution professionnelle, de la santé et de l'éducation populaire (dont 30 ans à la Cité des Sciences et de l'industrie de La Villette) Olivier Las-Vergnas est, depuis le 1er septembre 2014, professeur des universités en Sciences de l'éducation et de la formation (CNU 70).
Il a exercé de 2014 à 2020 à l’Université de Lille - (ex Lille - Sciences et technologies). Il y a dirigé la composante SEFA (sciences de l'éducation et de la formation des adultes, ex CUEEP, de 2015 à mars 2020) ainsi que le laboratoire de recherche CIREL (UR 4354, de mars 2019 à juillet 2020) et son équipe interne CIREL-Trigone ; il y a aussi assumé la vice-présidence déléguée de l'université au patrimoine et à culture scientifique en 2016 et 2017. Depuis le 1er septembre 2020, il est professeur à l'université Paris-Nanterre où il anime l'équipe «~apprenance, formation, digital~» (APFORD) au sein du laboratoire CREF (UR 1589). Il est membre des comités des deux revues de recherche "Savoirs" et "TransFormations". Il est de plus toujours directeur de recherches doctorales associé au CIREL à l'Université de Lille.
Ses travaux de recherche portent sur les effets de la catégorisation scolaire en «~scientifique~» ou non (empreinte scolaire, obstacles conatif et scholastique) ainsi que sur sa transgression, en particulier dans le cadre de collaborations entre profanes et chercheurs académiques, comme cela est le cas des scientifiques amateurs (loisirs scientifiques projets de recherches collaboratives), des malades co-chercheurs en santé (patients partenaires, recherches collaboratives, prise en considération de la réflexivité des personnes concernées) et dans les situations d’épidémiologie populaire. Il anime ainsi des travaux autour des "nouvelles coopérations réflexives en santé", des situations de "e-learning informel" et de l'institutionnalisation de la "culture scientifique et technique" en France. Il dirige par ailleurs le parcours de Master "ingénierie pédagogique en formation des adultes".
Olivier Las Vergnas a aussi exploré ce champ de la "catégorisation scientifique scolaire" en tant que praticien-chercheur dans le champ de la médiation scientifique et des sciences dites collaboratives. Il a agi à ce titre au nom de plusieurs réseaux d'éducation populaire dont la fédération nationale des clubs scientifiques (ANSTJ-planete sciences), le mouvement français des exposciences (CIRASTI), le collectitif CNAJEP  et l'association française d'astronomie (http://afastronomie.fr), ainsi que comme créateur et directeur des Cités des métiers et de la Cité de la Santé (à La Villette-Universcience à Paris) ou des "Nuits des étoiles". Il est toujours à ce jour Président de l'Association française d'astronomie et membre fondateur statutaire du Réseau international des Cités des métiers (cf http://reseauCitesdesmetiers.org ). 
Académiquement parlant, Olivier Las-Vergnas est titulaire d'une HDR en sciences de l'éducation ("La culture scientifique et les non scientifiques, entre allégeance et transgression de la catégorisation scolaire". ⟨tel-00640582⟩ mais aussi spécialiste de l'analyse des données et astrophysicien : Il a été en particulier associé à l'équipe du Laboratoire de Statistique Multidimensionnelle de l'UPMC (aujourd'hui Sorbonne Université) où il a soutenu sa thèse de sciences de l'univers (en co-tutelle avec l'Observatoire de Paris-Meudon) sous la Direction de Jean-Paul Benzecri ("Contribution à l'étude des estimations historiques des éclats des étoiles brillantes par des analyses multidimensionnelles". ⟨tel-00655551⟩. Il travaille toujours aujourd'hui sur l'application des méthodes d'analyse factorielle et de classification en SHS, où il applique particulièrement des méthodes de lexicométrie et de bibliométrie au service de la fouille de données et de production de notes de synthèses ou d'états de l'art.  
Il est également auteur de romans d'anticipation sociale (editions "Pocket" et "Le passager clandestin") qui traitent de systemes experts, d'intelligence artificielle et de génération de récits de fiction.

Corps

Professeur des universités

Mis à jour le 11 juillet 2022