MME Laurence Vanoflen

Enseignant-chercheur / Enseignante-chercheuse

Fonction

Maître de Conférences section 9

Discipline(s)

<Libellé inconnu>

Disciplines enseignées

Français. Techniques d'expression 

Thèmes de recherche

Littérature française du XVIIIe siècle : femmes auteurs, mise en scène de l'éducation (représentation littéraires et enjeux), roman sentimental, auctorialité

Curriculum Vitae

Titres et diplômes :

1999 Doctorat soutenu à l'Université de Paris IV-Sorbonne, sous la direction de M. Michel Delon, devant Mme Claire Jaquier, MM. Pierre Hartmann et Sylvain Menant, La formation de l'individu selon Isabelle de Charrière (1740-1805) mention Très Honorable avec les Félicitations à l'unanimité.

1990 Agrégation externe de Lettres Modernes (rang : 21e)
1987 D.E.A. de Littérature Française et Comparée, sujet :
Le discours de la sensibilité et la mélancolie chez Mme de Staël, sous la direction de M. Michel Crouzet, Université de Paris IV (mention Très bien).

1984 Capes de Lettres Modernes (rang : 12e).
1982 Maîtrise de Littérature Française et Comparée, sujet :
Le jeu des personnes dans les Lettres de Julie de Lespinasse au comte de Guibert, sous la direction de M. Georges Benrekassa, Université de Paris VII (mention Très bien).
1981-Elève à l'E.N.S. de Fontenay-Saint-Cloud (rang, 21
e

Publications : 
Ouvrages collectifs

-1- Littérature et morale du XVIe au XVIIIe siècle, De l’humaniste au philosophe, en collaboration avec Muriel Courtois et Olivier Guerrier, Collection U, Armand Colin, 2001.

 2- 8 articles dans le Dictionnaire universel des créatrices, dirigé par Béatrice Didier et Antoinette Fouque, Mireille Calle-Gruber, édition des Femmes, 2013 : Benoist, Charrière, Graffigny, Lussan, Montolieu, Puisieux, Riccoboni, Robert, Staal, Tencin.

3- 7 articles dans le Dictionnaire des Femmes des Lumières, dirigé par Valérie André et Huguette Krief, Honoré Champion, 2015 : Benoist, Epinay , Montolieu, Robert, Staal-Delaunay, Tencin, Charrière. 

-4. Femmes et philosophie des Lumières. De l’imaginaire à la vie des idées, (dir.), Paris, Classiques Garniercollection Masculin/féminin, 2020.

Diffusion des connaissances  :

- Responsabilité de la semaine 6 : « La Révolution et le Tournant des Lumières », dans le MOOC d’histoire littéraire et d’histoire des idées, « Dix-huitième siècle : le combat des Lumières », (dir. Colas DUFLO), diffusé du 6 janvier 2019 au 26 février, de la COMUE Université Paris-Lumières.

- participation au comité scientifique de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, Olympe de Gouges, texte intégral et dossier pédagogique, Lelivrescolaire.fr, 2021 (nouveau bac).

Éditions de texte :

5 - Œuvres Complètes de Germaine de Staël, tome I, vol. 1 : Œuvres critiques, coordonné par Florence Lotterie,  Paris, Champion, 2008 : annotation de De l'Influence des passions sur le bonheur des individus et des nations

- Œuvres Complètes de Jean-Jacques Rousseau, édition dir. par J. Berchtold et Y. Seïté, Garnier, édition des Pensées d’un esprit droit et d’un cœur vertueux, introduction et notes (texte  remis en avril 2014).

- en cours, édition des Œuvres de Mme de Souza (1761-1836), Garnier, 2 volumes, (t. 1 : Adèle de Sénange, Emilie et Alphonse, Charles et Marie ;

 t. 2, en collaboration avec F. Schiariti: Eugène de Rothelin, Eugénie et Mathilde, La Comtesse de Fargy

 

 

Articles dans des revues à comité de publication.

1 -« Finir la Révolution par le raisonnement  : De l’Influence des passions sur le bonheur des individus et des nations », Cahiers staëliens n° 52, (2001), Champion-Slatkine, p. 111-128.

2 -« Réécrire l'histoire de la femme : une fiction de Mme de Puisieux », Femmes des Lumières, Dix-huitième siècle, 36 (2004), p. 223-236.

3 - « De Caliste à Delphine, et retour ? Victoire. Individu et société dans les romans d'Isabelle de Charrière et Germaine de Staël.», Cahiers staëliens, 55, 2004, p. 25-38. 

4-« Richesse, redistribution, commerce (ou pitié ?). Isabelle de Charrière dans la révolution », Les frontières littéraires de l’économie (XVIIe-XIXe siècle), sous la direction de Martial Poirson, Yves Citton, Christian Biet, Desjonquères, 2008, p. 163-178.

5- « Lumières de la foi, lumières de la raison : Des Conversations d’Émilie d’Épinay aux Entretiens de Mme de la Fite », Rivista di letterature moderne e comparate, Vol. LXXII, gennaio-marzo 2019 ,  fasc. 1, p. 3-20.

6- « Vers une plus grande égalité : Isabelle de Charrière et la fiction », Dix-huitième Siècle, 53  2021, p. 615-631. 

Conférences, congrès et colloques à communication

7- « Vapeurs, mélancolie hypocondrie : Belle de Zuylen dans sa correspondance, 1762-1770 », Revue de l'Aire n° 27 hiver 2001, « Mélancolie et genre épistolaire », Champion, p. 55-68. 

8 « Poursuivre le dialogue à l'infini : l'inachèvement dans Trois Femmes et Sir Walter Finch d'I. de Charrière », L'Œuvre inachevée, Actes du Colloque International de l’U. de Lyon II et Lyon III (11-12 décembre 1998), textes rassemblés par Annie Rivara et Guy Lavorel, Cedic, 1999, p. 190-197.

9-« De l’idéal au miroir brisé : Asychis, prince d’Égypte d’Isabelle de Charrière », L'Institution du Prince au XVIIIe siècle, Actes du huitième colloque franco-italien des sociétés française et italienne d'étude du XVIIIe siècle (14-16 octobre 1999), édités par Gérard Luciani et Catherine Volpilhac-Auger, Centre international d'étude du XVIIIe siècle, Ferney-Voltaire, 2003, p. 233-239.

10-« Accueillir l’émigré : L’Émigré (1794) et L’Inconsolable (1795) », L’hospitalité au théâtre, Études réunies par Alain Montandon, Presses universitaires Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand, 2003, p. 167-181.

11 -« Rousseau consulté : du prince de Wurtemberg à quelques autres...1762-1766 », ‘Lire la Correspondance de Rousseau', Annales Jean-Jacques Rousseau » 47, Droz, 2007, p. 327-344.

12 - « Isabelle de Charrière et ses amies : lire, se penser et devenir soi. », Lectrices d'Ancien Régime : Modalités, enjeux, représentations, Isabelle Brouard-Arends, Presses de l'Université de Rennes, 2003, p. 167-175.

13- « Fictions d'éducation négative : Elizabeth Inchbald, Isabelle de Charrière, Félicité de Genlis », Sottise et ineptie de la Renaissance aux Lumières. Discours du savoir et représentations romanesques, Littérales n°34/35- 2004, Université Paris X-Nanterre, U. P. J. V. -Amiens, p. 165-197.

 

14- « Utopies politiques et usages de la lettre chez Isabelle de Charrière», Aire, 2004, n° 30, p. 10-22.

15- « Tentations sceptiques dans la fiction de la fin du XVIIIe siècle, d'Agathon de Wieland, à Trois femmes d'Isabelle de Charrière (1796) », Scepticisme et modernité, sous la direction de Marc-André Bernier et Sébastien Charles, Saint-Etienne, Publications de l’Université de Saint-Etienne, 2005, p. 203-214. 

16- « De l'Influence des passions sur le bonheur selon I. de Charrière et G. de Staël. Regards croisés sur l'après-Révolution» , in Morales et politique, Actes du colloque organisé par le Groupe d’Étude des Moralistes, Textes réunis par Jean Dagen, Marc Escola et Martin Rueff, Champion, collection Moralia (13), 2005, p. 437-455.

17- « Stéréotypes et écriture du voyage : l'Italie de Bonstetten »,  Il Gruppo di Coppet e il viaggio. Liberalismo e conoscenza dell’Europa tra Sette et Ottocento, Atti del VII Convegno di Coppet, Firenze, 6-9 marzo 2002, Maurizio Bossi, Anne Hoffmann, François Rosset (éds), Olschki, Florence, 2006, p. 353-368.

 

18 - « Sortir du monde ancien. Isabelle de Charrière et les vertus de l’émigration », Destins romanesques de l’émigration, sous la direction de C. Jaquier, C. Seth, F. Lotterie, Desjonquères, 2007, p. 129-142.

19 -« La conversation, une pédagogie pour les femmes ? », Femmes éducatrices au siècle des Lumières, sous la direction d’Isabelle Brouard-Arends et Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéval, Presses Universitaires de Rennes, 2007, p. 183-195. 

20 -« Le rire est-il encore possible à la fin du XVIIIe siècle ?», dans Le Rire ou le modèle ? Le Dilemme du moraliste, textes réunis par Jean Dagen et Anne-Sophie Barrovecchio, Champion, Moralia, 2010, p. 597-607.

21- « Isabelle de Charrière et l’incrédulité. De la correspondance aux fictions (1764-1805) », Journée d’étude du 5 avril 2008 organisée par Jean-Pierre Cavaillé, Sophie Houdard, Alain Mothu, Xenia Von Tippelkirsch, EHESS-Université de Paris III, « Femmes, irréligion et dissidences religieuses au début de l’époque moderne », L'Atelier du CRH (http://acrh.revues.org/).

22-« L’autoreprésentation des formes dialoguées : Leprince de Beaumont, Epinay, La Fite », L'Œuvre de Madame d'Épinay, écrivain-philosophe des Lumières, Actes du premier colloque international consacré à Madame d'Épinay, organisé par Jacques Domenech, Collection du CTEL, Thyrse n° 1, Éditions L'Harmattan, 2010, p. 235-248.

23–« Mme de Flahaut et la tradition du « roman de femmes » : l’exemple d’Emilie et Alphonse (1799), La Tradition des romans de femmes XVIIIe-XIXe siècles, textes réunis et présentés par  C. Mariette-Clot et D. Zanone, Paris, Champion, 2012, p. 179-189.

24-« Rousseau, Charrière…et Fiévée : l’économie des alliances. Regards croisés sur l’inégalité sociale », Cahiers Isabelle de Charrière, Genootschap Belle van Zuylen, 2012, n°7, p. 71-83.

25-« Charrière et le spectateur impartial d’Adam Smith : fiction et exploration morale », Journée du Groupe d’étude des Moralistes, Le Sentiment moral, Etudes réunies et présentées par B. Guion, Champion, 2015, p. 265-278. 

 

26–« L’Histoire de Jenni. Questions de forme : narration adressée et recherche de communauté ? », Cahiers Voltaire n°14, Ferney-Voltaire, 2015, p. 55-63.

27 -« Libre ou soumise ? d’Épinay à Rémusat face à la « Sophie » de Rousseau », in R. von Kulessa (dir.), in Démocratisation et diversification. Les Littératures d’éducation au siècle des Lumières, sous la direction de Rotraud von Kulessa, Classiques Garnier, 2015, p. 115-131.

28 - Les Bénéfices d’une réédition de romans de la fin du XVIIIe siècle : le cas A. de Souza (1761-1836), Femmes des Lumières. Recherches en arborescences, sous la direction de Huguette Krief, Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéval. Michèle Crogiez-Labarthe et Edith Flamarion, Classiques Garnier, Paris, 2018, p. 309-322.

29.- « Scènes pédagogiques chez Isabelle de Charrière (1740-1805) : la transmission de l’expérience, idéal pédagogique et art romanesque. », Tableaux d’école, Brouillages génériques : romans, autobiographies et témoignages (1730/1913), sous la direction de Thierry Poyet et Josiane Morel, Orizons, Universités, Paris, 2018, p. 101-116.

30-« Marie Leprince de Beaumont et les Lumières de la raison. Credere aude ? », Marie Leprince de Beaumont-une éducatrice des Lumières, sous la direction de R. von Kulessa et  C. Seth,  Paris, Classiques Garnier, 2018, p. 161-176.

-« Les Lettres sur la sympathie de Sophie de Grouchy : formes et lieux de la réflexion philosophique », participation à l’ASECS, Orlando, 22-25 mars 2018 «  Panel 2. Women Philosophers: Ethics », sur l’invitation de Julie C. HAYES.

- « La jeune fille pauvre chez Isabelle de Charrière : Les Lettres Neuchâteloises (1784) », La pauvreté au féminin, organisée par Stéphane Pujol et Florence Magnot-Ogilvy, Rennes II, 19 septembre 2019, remise printemps 2021.


Corps

MAITRE DE CONFERENCES

Mis à jour le 29 juin 2021