MME Caroline Lepage

Enseignant / Enseignant-chercheur

Fonction

Professeur des Universités

Discipline(s)

Espagnol, Langues et littératures romanes : espagnol, italien, portugais, autres langues romanes

Disciplines enseignées

Littérature latino-américaine et traduction

Thèmes de recherche

Littérature latino-américaine ; littératures populaires ; littératures féminines ; Mexique ; Colombie ; Cuba

Curriculum Vitae

Formation

2010 : Habilitation à diriger des recherches soutenue à l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense

2001 : Thèse soutenue à l’Université de Paris 3 – Sorbonne Nouvelle.

Expérience en matière d’Enseignement
Depuis 2015 :  Professeur des Universités à l'Université de Paris Ouest Nanterre La Défense
2011-2015 : Professeur des Universités à l’Université de Poitiers
2002-2011 : Maître de conférences à l’Université Michel de Montaigne – Bordeaux 3
1998-2001 : ATER à l’Université de Paris 3 – Sorbonne Nouvelle
1996-1998 : Allocataire Moniteur à l’Université de Paris 3 – Sorbonne Nouvelle
1994-1995 : Lectrice au lycée Santamarca, Madrid, Espagne 

Participation à des jurys de concours

2016-2020 : Membre du jury de l’agrégation externe d’espagnol
2010-2014 : Membre du jury de l’agrégation externe d’espagnol
2009-2010 : Membre du jury du CAPES externe d’espagnol

Recherche

2015- : Directrice du GRELPP
2013-2015 : Directrice du CRLA - Archivos
2015-2019 : directrice de la revue Crisol (Université Paris Ouest Nanterre La Défense)

Direction de thèses

Vera Broichhagen
Marco Vianni
Camille Lamarque
Héloïse Vian
Alexia Grolleau
Simon Fleury
Élodie Peeters
Elena Geneau
Liliana Riaboff

Ouvrages personnels

Lire Cien años de soledad : voyage en pays macondien, Paris, PUF, « CNED », 2008 [181 pages]. (en collaboration avec James Cortés Tique, Universidad del Valle – Calí, Colombia).
L’Univers de Gabriel García Márquez, Paris, Ellipses, « Découvrir / Décrypter », 2008 [144 pages].

Chapitres d'ouvrage
Les Écritures de la violence, Paris, Atlande, « Clés Concours », 2013 [introduction et partie sur « Yuri Herrera, Trabajos del reino », 157 p.]

Coordinations d’ouvrages collectifs
(avec Eduardo Ramos Izquierdo),  Lectures critiques de deux œuvres / César Vallejo et Elena Poniatowska, Paris, Université Paris Sorbonne, SAL, Hors-Série n°5, 2017.
(avec Françoise Aubès), Les Écritures de la confession dans la péninsule ibérique et en Amérique latine, 2016, Poitiers, CRLA-Archivos.
(avec Renée Clémentine Lucien – Université de Paris Sorbonne), Leonardo Padura Fuentes faiseur / défaiseur de vérités,  Líneas n° 7, Université de Pau et des Pays de l'Adour, 2015.
http://revues.univ-pau.fr/lineas/1540
Gabriel García Márquez, soixante ans de lévitation, Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, « Parcours universitaire », 2007.
La Littérature cubaine des années 1980 à nos jours, Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, « Maison des Pays Ibériques / Série Amérique », 2011.
Femmes, écritures et enfermements, Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, « Maison des Pays Ibériques / Série Amérique », 2011.

Articles

56- « Borges et García Márquez dans et depuis Kalpa imperial (1983), de Angélica Gorodischer », Littératures palimpsestuelles : le texte et ses liens, 22-23 novembre 2017, Université Paris-Sorbonne / Université Paris Nanterre [à paraître en 2018] 
55- « Cinquante ans de Cent ans de solitude dans Le Monde », Cinquante ans de Cent ans de solitude, 21-22 septembre 2017, Université Paris Nanterre [à paraître en 2018]
54- « Las Hijas de Violencia (2013-2016) : “las exageradas que quieren caminar sin que las molesten” », Féminismes et artivisme dans les Amériques (XXe-XXIe siècles), 27-28 septembre 2017, Université de Rouen. [à paraître]
53- « Des histoires tragiques aux prémisses d'une nouvelle forme de littérature policière : le cas du projet Basta ! Cent femmes contre la violence de genre », « Figures et personnages de criminelles, des histoires tragiques au roman policier », 7-8-9 juin 2017, Université de Rouen. [à paraître]
52- « Basta ! Mexique, un projet novateur et alternatif », Les nouvelles écritures du XXIe siècle mexicain : la question des genres littéraires », colloque international, Université Paris Nanterre, mars 2017.
51- « Nouvelle, minifiction, microfiction, nanofiction et mémoires chiliennes de la dictature d'Augusto Pinochet », journée d'étude, 17 octobre 2014, Université d'Angers. [à paraître]
50- « Arrogantes victoires et défaite consentie de Borges : lecture croisée de Ficciones et El hacedor », Penser et représenter le bonheur, 20 mai 2016 – Université Paris Ouest Nanterre La Défense [à paraître]
49- « Présences et absences de la rue dans la tétralogie havanaise de Leonardo Padura Fuentes », séminaire du CRIIA (Université Paris Ouest Nanterre La Défénse), « La rue », 15 avril 2016.
48- « Mario Conde à la recherche du bonheur perdu », Imaginer et représenter le bonheur, Journées d'étude, 10-11 décembre 2015 – Université Paris Ouest Nanterre La Défense [à paraître]
47- « Traduire la ou les littératures latino-américaines ? », Paroles d’auteurs, traducteurs et critique, colloque international, 7 décembre 2015 –  Université Paris-Est Créteil [à paraître]
46- « Gabriel García Márquez, catalyseur et maître d'œuvre des malentendus de la réception et des héritages du Boom », Réceptions et héritages du Boom, journée d'étude interuniversitaire journées d'étude, 16 avril 1015 – Université Paris Ouest Nanterre La Défense ; 17 avril 2015 – Université de Poitiers [à paraître]
45- « Formes, enjeux et limites de l'engagement des femmes dans le roman noir – analyse de quelques cas. », 24 janvier 2014, Séminaire Femmes et engagements, Université de Cergy-Pontoise. [à paraître]
44- « Étrangère, oui. Étrange, non », colloque Ostranenie, Unheimliche, Estranhamento/ Extrañamiento… – colloque international L’« étrangement » au coeur de l’œuvre d’art (Europe-Amériques) – Université de Poitiers, octobre 2013. [à paraître]
43- « Saveurs, significations et resignifications dans la tétralogie des « Quatre saisons » de Leonardo Padura Fuentes », colloque international Saveurs et savoirs, Université de Poitiers, 17-19 octobre 2012. [à paraître]
42- « Gabriel García Márquez, historiador o desfacedor de entuertos históricos », Coloquio internacional Gabriel García Márquez, « La bendita manía de contar », Faculdade de Ciências Sociais e Humanas de la Universidade Nova de Lisboa, 12-13 juillet 2012. [à paraître]
41- « Traitement discursif du corps : portrait de Mario Conde en superhéros et Christ cubain », Journée d'étude « Le corps : figures et variations », GRELPP, Paris Ouest Nanterre La Défense, 7 avril 2012. [à paraître]
40- « Errance et vagabondage : sur la route dans Cien años de soledad », à paraître dans les Actes du colloque « Sur la route. Dans la rue. Le vagabond », Université de Pau et des Pays de l’Adour, décembre 2010. [à paraître]
39- « Daína Chaviano (1960) et la réinvention de la quête identitaire », in Écritures dans les Amériques au féminin (eds. Dante Barrientos-Tecún et Anne Reynes-Delobel), Aix-en-Provence, Presses Universitaires de Provence, 2017.
http://books.openedition.org/pup/7717
38- « Gabriel García Márquez : auto/biographe de Simón Bolívar dans El general en su laberinto », Autobiographie historique dans les arts, p. 201-209.
37- « Récit, texte et paratexte de Hasta no verte Jesús mío », Lectures critiques de deux œuvres / César Vallejo et Elena Poniatowska, Paris, Université Paris Sorbonne, SAL, Hors-Série n° 5, 2017, p. 55-65.
36- « Hasta no verte Jesús mío (1969) est-il un texte féministe ? – quelques réflexions autour d'une polémique », Journée Concours 2017, Paris, Les Néo-Latines, n° 379, décembre 2016, p. 113-125.
35- « La science-fiction à Cuba : Objet Idéologique à Identifier », Engins, machines et cyborgs : « science-fiction » en Amérique latine (coord. Françoise Aubès), Crisol, n°19, 2016, p. 61-109. 
34- « Le sombre Sentier Lumineux de Vargas Llosa : le drame en cinq actes de Lituma en los Andes », Les Écritures du conflit en Amérique latine, Poitiers, CRLA-Archivos, 2016, p. 175-185.
33- « Las razones de Jo (Isabelle Franc, Espagne) : coming-out ou outing de la deuxième fille du Docteur March ? », Les Écritures de la confession dans la péninsule ibérique et en Amérique latine (eds. Françoise Aubès et Caroline Lepage), CRLA-Archivos, Poitiers, 2016, p. 145-158.
32- « La tétralogie des « Quatre saisons » par le filtre de son paratexte et de ses incipit : stratégie padurienne du pacte de lecture », Leonardo Padura Fuentes faiseur / défaiseur de vérités (co-dirigé avec Renée-Clémentine Lucien),  Líneas n° 7, Université de Pau et des Pays de l'Adour, 2015.
31- « Isabel Franc (Espagne) : l'expérimentation littéraire de l'extrême », Extrême(s) : pratiques du contemporain dans les mondes ibériques et latino-américains » (eds. David Marcilhacy et Miguel Rodríguez), CRIMIC, Éditions Hispaniques, 2014, p. 229-238.
30- « Et le récit créa l'Histoire – lecture de l'incipit de El otoño del patriarca », Paris, Les Néo-latines, n° 371, décembre 2014, p. 33-47.
29- « Hypersexualisation discursive et vaginalisation du discours chez Isabel Franc », journée d'étude « Mi vagina clama venganza » (Université de Marne-La-Vallée, 31 janvier 2014), Ambigua (Revista de Investigación sobre el Género y estudios culturales), n°2, «Seducciones literarias en la erótica de la escritura. Aportaciones teóricas desde el ámbito francés-español», Universidad Pablo de Olavide, Seville, p. 161-180
http://www.upo.es/revistas/index.php/ambigua/issue/view/63
28- « A passage to Cuba : féminité, identité et écriture dans Memory Mambo (Achy Obejas), The Agüero Sisters (Cristina García) et Bloody Waters (Carolina García Aguilera) », La figure du passeur – Transmission et mobilité culturelles dans les mondes anglophones – 2014 (eds. Pascale Antolin, Arnaud Schmitt, Susan Barrett, Paul Veyret, Bordeaux, Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine  (en collaboration avec Stéphanie Benson, Université Michel de Montaigne – Bordeaux 3), p. 207-222.
27- « Récupérations et appropriations génériques dans Lituma en los AndesTrabajos del reino et Abril rojo (ou l'art de construire et de légitimer le sens dans la douce violence de la rhétorique intertextuelle) », Les écritures de la violence (eds. Françoise Aubès, Eduardo Ramos-Izquierdo), Paris X / Paris IV, SAL, « Hors série », 2013, p. 44-54.
http://www.crimic.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/Hors-serie2_press.pdf
26- « L’Écriture prothétique de Zoé Valdés », Femmes, écritures et enfermements (eds. Cecilia González, Caroline Lepage, Laurence Mullaly, Antoine Ventura, Bordeaux), Presses universitaire de Bordeaux, « Maison des Pays Ibériques / Série Amérique », 2011, p. 261-278.
25- « La femme-frontière : Desert Blood comme paradigme de la violence engendrée par l’exil statique dans la société chicana », Les Cahiers ALHIM (Amérique latine Histoire et Mémoire), (eds. Nathalie Ludec et María José García Oramas), n° 21, « Migration et violence(s) », Université de Paris VIII. (en collaboration avec Stéphanie Benson, Université Michel de Montaigne – Bordeaux 3)
URL : http://alhim.revues.org/index3746.html.
24- « Le grand sommeil de Mario Conde : relire Pasado perfecto de Leonardo Padura Fuentes », « La littérature cubaine des années 1980 à nos jours », Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, Collection de la Maison des Pays Ibériques, Série Amérique, 2011, p. 149-166.
23- « Le réalisme antimagique de García Márquez : “Un señor muy viejo con alas enormes” » (1968), Le monstre – Espagne et Amérique latine, (ed. Francis Desvois), Université de Pau et des Pays de l’Adour, L’Harmattan, 2009, p. 389-405.
22- « L’Espagne et l’Amérique latine héritières des modèles du roman noir », Constitutions, circulation et dépassement de modèles politiques et culturels en péninsule ibérique, (eds. Jean-Michel Desvois et Ghislaine Fournès), Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, 2009, p. 299-324.
21 - « Quelques jalons : du García Márquez nouvelliste au García Márquez, romancier accompli de Cien años de soledad, 1967 », Gabriel García Márquez, Cien años de soledad, Fondations, héritages et crises, (ed. Françoise Aubès), Paris, Ellipses, 2009, p. 9-23.
20- « Rôle et fondation de Melquíades dans le réseau des personnages : Masques, oripeaux, formules magiques et messages cryptés de Melquíades », Gabriel García Márquez, Cien años de soledad, Fondations, héritages et crises, (ed. Françoise Aubès), Paris, Ellipses, 2009, p. 89-105. (en collaboration avec Cecilia González Scavino, Université Michel de Montaigne – Bordeaux 3)
19- « Les stratégies de l’enfermement et de la fermeture dans Nocturno de Chile de Roberto Bolaño », Prisons d’Amérique latine : du réel à la métaphore de l’enfermement, (ed. Isabelle Tauzin-Castellanos), Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, 2009, p. 307-334.
18- « Mères empêchées et mères autoempêchées dans La enredadera de Josefina R. Aldecoa (Espagne) », Mères empêchées, (ed. Nadia Mékouar), Université de Pau et des Pays de l’Adour, Paris, L’Harmattan, 2009, p. 67-82.
17- « Cien años de soledad de la première à la dernière page : une lecture croisée de l'incipit et de l'excipit de la ‘Bible de l'Amérique latine’ », Paris, Les Langues néo-latines, décembre 2008, p.69-82.
16- « Gabriel García Márquez et le réalisme magique dans le cycle macondien », Gabriel García Márquezsoixante ans de lévitation, (ed. Caroline Lepage), Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, 2007, p .135-152.
15- « Littérature et dictature : lecture croisée de trois romans de Roberto Bolaño (Estrella distante - Amuleto - Nocturno de Chile) », Les Astres noirs de Roberto Bolaño, (eds. Karim Benmiloud, Raphaël Estève), Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, 2006, p. 67-89.
14- « Mario Conde dans La Havane de Leonardo Padura Fuentes : lecture de Pasado perfecto », “La Ville et le détective en Amérique latine”, (ed. Claire Paillet), Caravelle, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail. 2006, p. 49-58. 
13- « L’humour dans la littérature noire latino-américaine : du sauvetage au naufrage », Humour et pouvoir en Amérique latine, (ed. Yves Aguila), Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, 2006, p. 193-248.
12- « Le roman policier en Amérique latine : circulation et épuisement des modèles », AMÉRICA (Cahiers du CRICCAL), n° 34, Les Modèles et leur circulation en Amérique latine, (ed. Christian Giudicelli), Paris, Presses Universitaires de la Sorbonne Nouvelle, 2006, p. 111-117.
11- « Zoé Valdés et la dénonciation du régime castriste : de la parole libératrice à la parole normative », Violences d’État et paroles libératrices, (eds. Pascale Budillon Puma, Florence Olivier), Université de Créteil-Paris XII, Paris, INDIGO & Côté Femmes Éditions, 2006, p. 307-319.
10- « La Cuban American Princess à la croisée des minorités : Carolina García Aguilera ou le roman noir comme lieu de définition identitaire », Minorité(s) : construction idéologique ou réalité ?, (eds. François Martinez, Marie-Christine Michaud), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2005, pp. 45-60.
9- « Perder es cuestión de método de Santiago Gamboa : récupération ou adaptation du roman noir made in U.S.A ? »Lectures du récit policier hispano-américain, (eds. Néstor Ponce, Raúl Caplan), Université d’Angers, Publication du GRILUA, 2005, p. 37-43.
8- « L’Île de leur rêve : le retour à Cuba dans la nouvelle littérature de l’exil », BABEL, n° 11, Regards culturels sur les phénomènes migratoires, Université du Sud Toulon-Var, 2004, p. 55-63
en ligne : http://babel.revues.org/1382?lang=es
7- « Gabriel García Márquez et l’utopie de l’enfance éternelle : lecture de trois contes : “La tercera resignación” ; “Eva está dentro de su gato” ; “Alguien desordena estas rosas », AMÉRICA (Cahiers du CRICCAL), n° 32, Utopies en Amérique latine, (ed. Christian Giudicelli), Paris, Presses Universitaires de la Sorbonne Nouvelle, 2004, p. 161-175. 
6- « Représentation de la violence et expression des rapports de pouvoirs dans Rosario Tijeras de Jorge Franco Ramos », Pouvoir et écritures en Amérique latine, (ed. Yves Aguila), Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, 2004, p. 109-133.
5- « Maria Antónia Oliver (Espagne) : une appropriation féministe du roman noir ? », Femme et écriture dans la péninsule ibérique, (eds. Nadia Mékouar, Maria-Graciette Besse), Université de Pau et des Pays de l’Adour, L’Harmattan, tome 2, 2004, p. 195-210.
4- « Réflexion sur l’engagement politique dans El coronel no tiene quien le escriba de Gabriel García Márquez », CAUCES, n° 3, Les Ombres de la conquête : fuites, dénis et oublis (ed. Nathalie Furstenberger), Valenciennes, Presses Universitaires de Valenciennes, 2003, p. 237-243.
3- « Légende familiale et identité culturelle dans Donde mejor canta un pájaro et El niño del jueves negro, d’Alejandro Jodorowsky », AMÉRICA (Cahiers du CRICCAL)Mémoire et culture en Amérique latine, (ed. Christian Giudicelli), n° 30, Paris, Presses Universitaires de la Sorbonne Nouvelle, 2003, p. 91-97.
2- « Redéfinition nécessaire de l’hôte dans la nouvelle littérature cubaine », L’Étranger dans la maison, Figures romanesques de l’hôte, (ed. Bernadette Bertrandias), Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, Publication du CRLMC, 2003, p. 85-99.
1-  « Leonardo Padura Fuentes », ALMA, Biarritz, Oct.-Nov.-Déc. 2000, p. 53-59.

Compte-rendus

«La cola de la sirena – Una o dos palabras acerca de La música de las sirenas (Javier Perucho, ed.)», pour la revue Quimera, n°370, septembre 2014, Madrid.

Principales traductions

- José Luis ALONSO DE SANTOS, Descente au Maroc, Presses Universitaires de Paris 3 – Sorbonne Nouvelle, 1997.
- Paco Ignacio TAIBO II, Archanges (Douze histoires de révolutionnaires sans révolution possible), Editions Métailié, 2001.
- Alejandro JODOROWSKY, L’Enfant du jeudi noir, Éditions Métailié, 2000.
Réédité dans la collection « Suites » en 2002.
Réédité aux Éditions du Seuil, collection « Points Romans », 2009.
- Leonardo PADURA FUENTES, Passé parfait, Éditions Métailié, 2001.
Réédité dans la collection « Suites » en 2006.
Réédité aux Éditions du Seuil, collection « Points Romans », 2008. 
Des Nouvelles de Cuba, (nouvelles de différents auteurs) Éditions Métailié, 2001.
- Alejandro JODOROWSKY, Albina et les hommes chiens Éditions Métailié, 2001.
-  Lola VAN GUARDIA, L’Inavouable secret de Karina, Odin, 2001.
-  Luis ALGORRÍ, Le Garçon de la piscine, Odin, 2002.
- Lola VAN GUARDIA, Piétinez pas le gazon !, Odin, 2002.
- Carlota ECHALECU TRANCHANT, Les Yeux de Beatriz, Odin, 2002.
- Carlos SANRUNE, Fleur de macadam, Éditions Dans L’Engrenage, 2003.
- Moncho BORRAJO, Pavane pour une infante défunte, Éditions Dans l’Engrenage, 2003.
- Lola VAN GUARDIA, Dix petites oies blanches, Odin, 2003.
-  Josefina ALDECOA, Julia et Clara, « Quai Voltaire », La Table Ronde, 2004.
- Pars avec elles (divers auteurs), Éditions Dans l’Engrenage, 2004.
- Clara SÁNCHEZ, Un million de lumières, « Quai Voltaire », La Table Ronde, 2006.
Réédité aux Éditions Gallimard, collection « Folio », 2009.
-  Daína CHAVIANO, L’Île des amours éternelles, Buchet/Chastel, 2008.
- Andrés TRAPIELLO, Les Amis du crime parfait, « Quai Voltaire », La Table Ronde, 2009.
Réédité aux Éditions du Seuil, collection « Points Policiers », 2010.

-  Juan Aparicio BELMONTE, López López, Buchet/Chastel, 2009.
- [en collaboration avec Brice CHAMOULEAU] Ricardo Llamas /Pablo Vidarte, Homographies, Éditions Dans L’Engrenage, 2012.
- Guillermo DEL TORO, scénario de El laberinto de Pan, Paris, L'Avant-scène-cinéma, novembre 2012.
- Andrés TRAPIELLO, Confins, « Quai Voltaire », La Table Ronde, 2012 [sous le pseudonyme de Carole Paget].
- Clara Asunción García, Elisa face à la mer, Éditions Dans L’Engrenage, 2015.
- Fidel CASTRO, Conversations avec Frey Beto, Ramsay, à paraître.
-  Cristina PERI ROSSI, Anthologie poétique, Éditions Dans L’Engrenage, à paraître.

Corps

Professeur

Mis à jour le 02 février 2018