Variables modératrices et médiatrices (Process macro for SPSS) et équations structurelles (SmartPLS)

Publié le 6 novembre 2013 Mis à jour le 22 mars 2019

La prof. Catherine Hellemans travaille au Centre de Recherche en Psychologie du travail et de la consommation à l’Université libre de Bruxelles. Lors de son séjour de recherche à Paris Nanterre, elle propose des séminaires portant sur ses travaux de recherche, centrés sur les risques psychosociaux au travail.

Date(s)

le 14 mai 2019

 
Date : 14 mai 2019
Durée : 3H
Lieu : salle A305, Bâtiment René Rémond
Horaires : 10h-13h
Public visé : personne intéressée, avec une connaissance de base en statistique (au moins le principe des analyses de régression)

OBJECTIFS
• Comprendre les principes et le sens des modérations et médiations
• Etre capable de réaliser et analyser des modérations et médiations
• Comprendre le fonctionnement des équations structurelles (path analysis)
• Etre capable de lire et interpréter les résultats des analyses par SmartPLS


OUTILS ET METHODOLOGIE PEDAGOGIQUE

• Dias .ppt, y compris de présentation des outils statistiques.
• Démonstrations d’analyse et exercice d’interprétation


PROGRAMME

Variables modératrices et médiatrices (Process macro for SPSS) et équations structurelles (SmartPLS).

De plus en plus de papiers publiés dans des revues internationales de qualité analysent de manière ciblée les processus explicatifs entre des variables de départ (variables indépendantes) et des variables de sortie (variables dépendantes).

Ces processus explicatifs sont très souvent opérationnalisés par des variables intermédiaires dites modératrices ou médiatrices. A partir de données quantitatives, la manière actuellement la plus relatée dans les articles pour mener de telles analyses est l'utilisation de « PROCESS macro for SPSS », un programme libre de droit, complémentaire à SPSS, et utilisant la méthode du Bootstrap.

Dans des analyses des processus explicatifs plus complexes, toujours à partir de données quantitatives, les chercheurs peuvent être fort intéressés de tester des modèles comprenant plusieurs « chemins » de variables indépendantes, plusieurs variables dépendantes, et plusieurs variables intermédiaires. Ces « path analysis » peuvent être réalisées par équations structurelles. Nous présentons de telles analyses à partir du logiciel SmartPLS, en solution alternative aux modèles d'équations structurelles tels que LISREL ou AMOS. En effet, SmartPLS n'utilise pas d'estimations du maximum de vraisemblance mais utilise des moindres carrés, ce qui permet de tester des modèles avec des données d'échantillons plus petits. De plus, SmartPls est moins sensible aux problèmes de normalité.

Après une courte introduction sur les principes de ces analyses, le séminaire se centrera sur la fonctionnalité des logiciels et l'interprétation des différents tableaux de résultats, dans une approche pratique donc.


Mis à jour le 22 mars 2019