• <Libellé inconnu>,

Education et théâtre : entre adaptation sociale et émancipation du sujet.

Publié le 8 décembre 2005 Mis à jour le 24 août 2006

Christiane PAGE présente ses travaux en soutenance en vue de l'obtention du diplôme HDR en lettres et sciences humaines.

Date(s)

le 13 décembre 2005

à 14h
Lieu(x)
Université Université Paris Nanterre-Nanterre, bâtiment B, salle B015
 Directeur : Jean-Louis BESSON, professeur des universités
 Equipe de recherche : Recherches théâtrales et cinématographiques
 Membres du jury :
Jean-Louis BESSON, professeur des universités, Université Paris Nanterre,
Christian BIET, professeur des universités, Université Paris Nanterre,
Amos FERGOMBE, professeur des universités, Université d'Artois,
Francis MARCOIN, professeur des universités, Université d'Artois,
Jean-Pierre RYNGAERT, professeur des universités, Paris III,
Claude SCHUMACHER, professeur émérite

Prolongeant ma thèse sur le jeu dramatique je fais un bilan des chemins d'éducation au théâtre et par le théâtre (dans et hors institution scolaire) au XXe.
J'interroge les rapports entre esthétique et idéologie à partir de conceptions opposées : celle de l'Éducation Nouvelle visant une émancipation du sujet et celle de Chancerel excluant cette dimension. Je montre que la doctrine de Chancerel éclaire, en regard des événements en Allemagne et en France (1929-41) ses livres de pédagogie théâtrale (publiés en 1936 -41). J'aborde la question du théâtre par et pour les jeunes, en relation avec la littérature de jeunesse (albums de Chancerel publiés en 1941, porteurs d'un discours antisémite, dont l'un a disparu des biographies et bibliographies officielles).
Mon étude affirme l'importance du débat sur les références et les objectifs des pratiques théâtrales dans l'éducation. Pour quoi fait-on du théâtre dans l'éducation?

Mis à jour le 24 août 2006