• (Présidence) L'université vous informe,
  • Cinéma,

Projection du documentaire « Guy Carcassonne, la passion de transmettre »

Publié le 16 décembre 2019 Mis à jour le 13 janvier 2020

Un film d'Anne-Marie Vignon, auteur-réalisatrice de films documentaires. Projection suivie d’un débat en présence de Myriam Benlolo Carabot, Antoine Lyon-Caen, Olivier Duhamel et Anne-Marie Vignon. Modération du débat par Céline da Graça Pires et Lahoucine Grimich.

Date(s)

le 21 janvier 2020

à 20h
Lieu(x)
Bâtiment L (Paul Ricoeur)
Théâtre Bernard-Marie Koltès

Entrée libre pour les membres de la communauté universitaire.
Réservation obligatoire à l'adresse suivante : billetterie.culturelle@liste.parisnanterre.fr
Guy Carcassonne, la passion de transmettre

Peu connu du grand public, Guy Carcassonne, professeur de Droit à l'Université de Nanterre, était pourtant l'un des meilleurs connaisseurs de notre démocratie et surtout un enseignant passionné.

Cette passion est née sur les bancs de la faculté de Droit de Nanterre où il était arrivé par hasard, à l’automne 1968, après avoir obtenu son baccalauréat en candidat libre.

Qui était ce professeur si séduisant et qu’est-ce qui l’a rendu, de l’université au sommet de l’État, si irrésistiblement entraînant ? Adulé par ses étudiants, il avait coutume de dire que l’université prenait une fraction de son temps, mais faisait 100% de son identité. Il n’y restera pas confiné, mais lui demeurera toujours fidèle.

Son talent et ses compétences le mèneront loin dans les sphères du pouvoir, en France et à l’étranger. Mais il ne cessera jamais d’enseigner, revenant chaque fois plus inspiré, plus pédagogue, tirant de ses expériences, tel un explorateur de ses bagages, des récits captivants et montrant le Droit avant tout comme un art au service de valeurs fondamentales.

Réclamé d’Ajaccio à Kaboul, capable de débouler en scooter dans la cour de Matignon ou du Palais-Bourbon, il connaissait la Ve République dans ses moindres replis.  Arpenteur de la Constitution, il en a posé ou esquissé les jalons les plus récents et les plus audacieux (le quinquennat, la suppression du cumul des mandats, la saisine du Conseil constitutionnel par les citoyens, l’inscription de la Corse dans la Constitution…) avec la joie d’un skieur hors piste.

Libre, insaisissable, avec l’université de Nanterre pour tout port d’attache quarante ans durant, la disponibilité envers les étudiants pour seule obligation et la transmission du savoir pour unique vocation, ainsi était Guy Carcassonne.

A travers le parcours exemplaire de cet enfant prodige de la République, ce film traverse les différentes époques de la vie politique française de 1968 à nos jours et réunit étudiants, figures du pouvoir et de l’université. Ils évoqueront son travail et son empreinte dans la vie démocratique. Trois jeunes femmes, professeures de droit public, diront en quoi sa manière de transmettre a fait école.

Projection suivie d’un débat avec :
  • Myriam Benlolo Carabot, Professeure de droit public à l'université Paris Nanterre, Maître des requêtes en service extraordinaire au Conseil d'État
  • Antoine Lyon-Caen, Avocat au Conseil d'État et à la Cour de cassation, Professeur émérite de droit à l'Université Paris Nanterre
  • Olivier Duhamel, Professeur émérite, président de la FNSP (Sciences Po), directeur de la revue Pouvoirs
  • Anne-Marie Vignon, Auteur-réalisatrice de films documentaires
Modération du débat par :
  • Céline da Graça Pires, ancienne étudiante en droit à Nanterre et membre de la Lysias. Consultante en Droits de l'Homme et en gestion de conflits entre les entreprises et les communautés locales, particulièrement en Amérique Latine. Actuellement en poste à BSR (Business for Social Responsibility)
  • Lahoucine Grimich, ancien étudiant en droit à Nanterre et membre de la Lysias. Directeur artistique / Associé chez De l'Autre Côté du Périph'- (DACP)

Mis à jour le 13 janvier 2020