• (Présidence) L'université vous informe,

Message du Président de l'Université Paris Nanterre aux étudiant·e·s 25 janvier 2021

Publié le 27 janvier 2021 Mis à jour le 2 février 2021

Informations importantes concernant les modalités d’enseignement pour le second semestre.

Chères étudiantes et chers étudiants de l'université Paris Nanterre,

Voici quelques mots d'information à la suite des annonces du Président de la République, la semaine dernière, et de la tenue d'une CFVU (Commission de la formation et de la vie universitaire) le lundi 25 janvier. Vous trouverez aussi, à nouveau, des informations sur les aides auxquelles vous pouvez avoir accès dans cette période difficile.

Concernant le retour progressif au présentiel vous savez que le souhait en est partagé par l'établissement, comme en attestent les avis émis par la CFVU. Aujourd'hui cette dernière a approuvé une dispense d'assiduité pour la journée du 26 janvier lors de laquelle sont organisés plusieurs mouvements par les organisations représentatives des étudiants pour demander un retour plus important en présentiel et plus de moyens pour l'université. De même, une dispense d'assiduité a été votée pour le 28 janvier de 12h à 14h pour les mêmes raisons.

A l'échelle de l'établissement, entre le 25 janvier et le 8 février nous resterons dans les formats actuels, et ce dans le respect des règles sanitaires. Les informations pratiques vous seront transmises par vos composantes et vos formations. Nous vous remercions de votre patience, c'est-à-dire que nous vous demandons d'attendre de recevoir ces informations et de comprendre que ces formats ne seront pas possibles dans tous les cas. Croyez bien que tout ce qui vous sera proposé le sera toujours dans la considération de l'intérêt de toutes et tous, avec un engagement fort à vos côtés dans toutes les composantes.

A partir du 8 février, et même si nous restons malgré tout dans l'espoir d'un retour plus important en présentiel (par exemple en rotation et à demi-jauge), il nous est indiqué pour le moment qu'il faudrait organiser un retour en présentiel, quand il est souhaité, qui n'utiliserait pas plus de 20% des capacités d'accueil globales de l'établissement. Nous avons donc deux semaines pour préparer cela. C'est évidemment d'une grande complexité si l'on veut aboutir à des solutions qui soient réellement praticables pour les étudiant.e.s. Nous nous consacrons donc à ce travail pour être en mesure de proposer des solutions. Là aussi, merci de votre patience et de votre compréhension.

Bien sûr, nous savons aussi que des annonces sur l'hypothèse d'un nouveau confinement pourraient intervenir cette semaine et modifier l'ensemble de notre organisation.

Par ailleurs, je vous rappelle la possibilité de vous inscrire pour utiliser des salles informatiques de l'établissement ; de même l'accès à la bibliothèque universitaire (BU) se poursuit selon le même format qu'actuellement. Une nouvelle vague de prêts de matériel informatique va pouvoir être lancée grâce à l'aide de la Région Ile de France. Entre outre, le recrutement de tuteurs ou tutrices avance et vous pouvez signaler vos besoins en la matière (si vous êtes en L1 ou en L2) ou présenter votre candidature pour devenir tuteur ou tutrice rémunéré.e (si vous êtes en L3, M1, M2, doctorant.e).

Un questionnaire qui vous permet de signaler vos difficultés a été mis en ligne en décembre, il est toujours actif et nous vous invitons à y répondre si besoin. Vous trouverez sur le site internet de l'Université l'ensemble des dispositifs d'aide à votre disposition. Des aides ponctuelles d'urgence pour les situations graves, auxquelles certain·e·s d'entre vous êtes confronté·e·s, sont apportées grâce au travail de nos services, à celui de la Fondation de l'Université et à l'appui de nos partenaires.

Enfin, grâce à l'aide du Centre d'Accueil et de Soins Hospitaliers de Nanterre (CASH), une possibilité de dépistage vous sera proposée sur le campus de Nanterre à partir de ce mois de février et de manière régulière. Ceci commencera à fonctionner à partir de la semaine du 8 février.

Très bon courage à toutes et tous, la situation est évidemment incertaine, mais il faut surtout que nous parvenions à garder nos liens, à voir l'avenir avec espoir, à avancer ensemble au service de votre avenir qui est aussi le nôtre.

Philippe Gervais-Lambony

Mis à jour le 02 février 2021