• Publication (fiche article uniquement),

Musique!

Du phonographe au MP3

Publié le 7 juin 2011 Mis à jour le 12 mai 2017

Auteur : Ludovic Tournès Éd. : Autrement

Depuis l'invention du phonographe par Thomas Edison en 1877, jusqu'à la révolution Internet, la musique enregistrée a connu une histoire longue et riche en rebondissements que l'on trouvera retracée de manière claire, synthétique et vivante dans ce livre.
A l'heure où l'industrie de la musique est engagée depuis le début des années 2000 dans une mutation historique, à l'heure où l'âge du disque est en train de se clore et où s'invente sous nos yeux un nouveau modèle économique et culturel, il fournit un éclairage indispensable pour en comprendre les enjeux à la fois techniques, économiques et culturels.

Mondialisation du marché, formation de grands groupes multimédias, rapports entre majors et indépendants, évolution des techniques d'enregistrement, métissages des musiques du monde entier, mutation des formes de l'écoute, loi Hadopi sur le téléchargement de la musique en ligne, autant de problèmes qui gagnent à être analysés ensemble et replacés dans une perspective de long terme permettant de mettre en évidence les changements profonds provoqués par l'apparition du disque dans le rapport qu'entretiennent les sociétés contemporaines avec la musique.
C'est pourquoi il sera question ici à la fois de l'histoire des techniques, depuis le cylindre jusqu'au MP3 en passant par le 78 tours, le microsillon et le disque compact ; de l'histoire de l'industrie du disque, avec ses studios, ses ingénieurs du son, ses directeurs artistiques, ses producteurs ; de l'histoire des musiciens, qui ont vu les conditions d'exercice de leur art bouleversées par l'apparition de l'enregistrement sonore ; de l'histoire des publics enfin, dont on oublie trop souvent à quel point leur manière d'écouter la musique a, elle aussi, beaucoup évolué depuis le phonographe à pavillon jusqu'au baladeur numérique.

Cette histoire foisonnante sera évidemment l'occasion de croiser chemin faisant les nombreux artistes, qui, tous styles confondus, ont contribué à faire de l'enregistrement musical un moyen majeur de diffusion de la musique : Enrico Caruso, Mickaël Jackson, Glenn Gould, les Beatles, Miles Davis, Charles Trenet, Elvis Presley, et bien d'autres.


Ludovic Tournès est professeur d'histoire des relations internationales à l'Université Paris Nanterre. Il a publié notamment New Orleans Sur Seine. Histoire du jazz en France (Fayard, 1999), L'informatique pour les historiens (Belin, 2005), Du phonographe au MP3 (Autrement, 2008) et L'Argent de l'influence. Les fondations américaines et leurs réseaux européens (Autrement, 2010).

Mis à jour le 12 mai 2017