• Publication (fiche article uniquement),

Figures de l'homme

Au croisement des différences

Publié le 7 février 2016 Mis à jour le 12 février 2016

Sortie du livre : Figures de l'homme. Au croisement des différences. Europe-Asie sous la direction de Alain Milon et Shu-Ling Tsai, Paris L'Harmattan, coll. eidos, 2016.

En 1937, à Taïwan, dans une ville moyenne et devant la maison de style baroque de l’une d’entre elles, quatre familles posent pour la fête de l’année du buffle. La photo, avec ces Taïwanais portant les uns le costume occidental et les autres la robe mandchoue « naturalisée » chinoise ou le kimono japonais, témoigne du métissage en cours de trois cultures sur l’île et de la métamorphose décisive de celle-ci en pays moderne, durant le demi-siècle japonais, entre 1895 et 1945. Elle illustre aussi la singularité socioculturelle et identitaire du pays émergée alors et restée vivante jusqu’à nos jours, bien après l’installation de la République de Chine sur cette terre, en 1949.

Une singularité marquée par la complexité des positions adoptées pour la définition du moi et de l’autre, sans parler de celles des peuples autochtones. Loin de toute tentation de représenter « les figures de l’homme », c’est plutôt la tentative de faire converser l’entre-deux des choses dans l’espoir de mieux saisir l’imaginaire Orient/Occident. S’il y a mille façons de dire que nous sommes différents, rares sont celles dans lesquelles le jugement moral est absent. Souvent utilisée comme revendication ou mot d’ordre politiques, la notion de différence devient trop souvent un moyen de justifier l’exclusion de l’autre au nom même de la différence. Cet ouvrage a pour intention de mettre au jour cette question de l’homme.

Avant-propos



Préliminaires
 : L’archipel de la différence : les indifférenciés : Alain Milon

• Première partie : Perceptions de l’autre

- Le souffle du dragon : Jacques Marx


- Le petit récit de Maurice Irisson : Jin Lu

- L’aspect géographique et politique dans les récits des voyages à Taïwan : Chao-Ying Lee

- Petits ou grands véhicules métaphoriques ? : Ivan Gros

Deuxième partie : Fabrique de l’homme moderne

- Rapport a la femme, rapport aux morts chez Auguste Comte ou le retournement de l’altérité : Gilles Boileau

- Cai yuanpei, éducation et philosophie : Marie- Julie Maitre

- Cet anonyme de nulle part : un regard sur Tao Yuan-Ming et Maurice Blanchot : Kuan-Min Huang

Troisième partie : Miroitement de l’altérité


- Soseki et la recherche de l’autre : Misako Nemoto


- Fuir en Chine ou le déplacement parallaxique : Joël Loehr

- Le fils prodigue et l’écriture migrante dans la terre et le sang de Mouloud Feraoun : Chia-Hua Hsu

Quatrième partie : Regard croisé sur le processus de création
La métaphore, le geste, le rythme et la création poétique chez Chen Shih- Hsiang, Yu-Yu Cheng


- La limite du sujet créateur et la figure de la démesure : Shu-Ling Stephanie Tsai

Conclusion

Le moment 70 des récits sur l’homme : François Soulages

Table des matières

Mis à jour le 12 février 2016