• Publication (fiche article uniquement),

Armée française et populations d'origine maghrébine

Publié le 1 décembre 2011 Mis à jour le 12 mai 2017

De Brahim Labari - Ed. : Edilivre

L'armée, la grande muette, est de tout temps considérée comme une instance de socialisation. Elle réconcilierait le citoyen avec l'allégeance aux valeurs de la nation et lui inculquerait un habitus militaire : rigueur, discipline, et préparation du conscrit à intégrer la vie active. Qu'en est-il de la socialisation militaire des jeunes français d'origine maghrébine ? Du régime désormais "réformé" de la conscription au "rendez-vous citoyen" élargi aux filles, l'armée semble se détourner de sa mission socialisatrice. En effet, elle approfondit les clivages, déjà prégnants dans la vie civile, entre personnes détenant inégalement les capitaux économiques, culturels, sociaux et symboliques. L'auteur livre dans cet ouvrage une lecture Bourdieusienne de la reproduction.

Brahim Labari est docteur en Sociologie de l'Université Paris Nanterre et professeur à l'Université Ibn Zohr d'Agadir. Auteur de nombreux ouvrages, ses travaux portent sur le processus de la mondialisation, la sociologie du travail et des organisations.

Mis à jour le 12 mai 2017