• (Présidence) L'université vous informe,
  • Atelier,
  • Concours/jeu/challenge,
  • Conférence/Rencontre/Débat (autres),
  • Exposition,

Fête de la science 2021

Publié le 7 juillet 2021 Mis à jour le 7 octobre 2021

La Fête de la science se tiendra cette année du 1er au 11 octobre prochain en France métropolitaine et fêtera ses 30 ans. Cette édition anniversaire aura pour thème "L'émotion de la découverte". La Direction de la communication de l'Université Paris Nanterre vous a concocté une programmation variée, insolite et ludique! Nous espérons vous voir nombreux lors des différentes actions et animations.

Date(s)

du 1 octobre 2021 au 11 octobre 2021

Lieu(x)
Différentes actions réparties sur le campus de Nanterre
Plan d'accès

[ À l'exception des expositions, la participation aux différentes actions proposées se fait sur inscription. Pour vous inscrire, merci de bien vouloir renseigner le formulaire situé à droite. ]
En raison du nombre limité des places disponibles, nous vous conseillons de vous iscrire rapidement. L'ordre chronologique d'inscription sera privilégié.

La fête de la science est par nature une manifestation culturelle entrant donc dans le cadre des activités soumises au passe sanitaire. Dans ce cadre, l’ensemble des participants, y compris les étudiants et personnels de l’université où se déroule la manifestation, doivent présenter un passe sanitaire valide pour pouvoir y participer.

Action proposée par le LAPPS et des étudiant.e.s



Moi et les autres : Voyage au centre des interactions sociales

Le Laboratoire Parisien de Psychologie Sociale vous accueille pour un parcours ludique. Laissez les scientifiques vous faire découvrir et mieux comprendre ce qui se joue dans vos relations avec les autres et avec le monde qui vous entoure. Prêt pour le voyage ?

Parcours interactif (30 minutes)
♦ jeudi 7 octobre à 12h30 et à 13h30 / samedi 9 octobre à 10h30 et à 11h30

Lieu : Plateforme de recherche EPN-R (Bât. Zazzo- Rendez-vous devant la loge du bâtiment))

 

 

Actions proposées par la MSH Mondes. Coordination Sabine Pétillon et Jessica Legendre.



Reconstituer la vie d’une cité campanienne du 1er siècle ap. J.-C : L’exemple de Pompéi
  • Par Jean-Christophe Sattler

Il s’agira de présenter en 30 minutes la ville de Pompéi et la manière dont la découverte et l’exploitation de ce site permettent de faire avancer nos connaissances concernant le quotidien des romains. On s’appuiera sur le texte de Pline qui décrit l’éruption du Vésuve, sur des inscriptions ainsi que sur une présentation de quelques sites précis : une rue, une boulangerie, un thermopolium (sorte de fast-food antique) et sans doute une domus et/ou une insula.

La séance du 4 octobre 12h30 est compléte
Lieu : salle de séminaire 1 au rez-de-chaussée du bâtiment Max Weber.

 



Images de Science : les modifications intentionnelles dentaires en Mésoamérique.
Svetlana Vassilieff (1) & Jessica Legendre (2)

 

La modification dentaire intentionnelle(limage, incrustation de pierres précieuses) incarne une des manifestations corporelles les plus originales des cultures mésoaméricaines. Pour mieux comprendre ces modifications et les techniques qui en sont à l’origine, Svetlana Vassilieff s’est associée à Jessica Legendre pour conduire des observations à haute résolution et fort grandissement avec l’équipement de microscopie électronique de la plateforme ArchéoScopie de la MSH Mondes. Au-delà des aspects culturels et sociaux liés à cette pratique étonnante et encore mal connue, Svetlana Vassilieff et Jessica Legendre vous raconteront leur collaboration et vous présenteront au travers d’une communication d’une vingtaine de minutes, les résultats auxquels elles sont parvenues, lorsque l’archéologie rencontre la physique…
Cette présentation sera suivie d’une visite, en petits groupes, de la plateforme ArchéoScopie et en particulier du microscope électronique à balayage pour mieux comprendre son fonctionnement et son intérêt pour l’archéologie (15 minutes).
(maximum de 18 personnes par session)


♦ Vendredi 1er octobre à 12h30 et mardi 5  octobre à 15h
Lieu : : salle de séminaire 1 au rez-de-chaussée du bâtiment Max Weber puis Plateforme ArchéoScopie, bâtiment Ginouvès.

Mercredi 6 octobre à 15h
Lieu : salle de conférences au rez-de-chaussée du bâtiment Max Weber puis Plateforme ArchéoScopie, bâtiment Ginouvès.

(1) Svetlana Vassilieff : doctorante en archéologie, CNRS UMR 8096 Archéologie des Amériques.
(2) Jessica Legendre, chimiste, responsable du MEB, Plateforme ArchéoScopie, CNRS USR 3225 MSH Mondes.


Pour en savoir plus ou pour patienter en attendant octobre... 
► lisez l'interview de Svetlana Vassilieff !



Action proposée par le CEROS et animée par Bernard Quinio

  • Démonstration de dispositif de Réalité virtuelle

Résultats du projet ANR Schopper : S.C.H.O.P.P.E.R | projet A.N.R.
→ schopper-anr.org

Seront présentés:

  1. le projet
  2. une reconstitution de la Vallée de Tautavel en - 400 000 ans
  3. les deux outils utilisés (réalité virtuelle (RV) et 3D immersif)
  4. une immersion dans la grotte 
Il s'agira d'une présentation et d'une démonstration.

Lundi 4 octobre de 12h à 12h45 et mercredi 06 octobre de 13h30 à 14h (durée : 30min)

Lieu : salle R06, bâtiment de la formation continue (groupe de 15 personnes maximum)


Action proposée par la Direction de la communication et de la DRED, avec le soutien de la bibliothèque universitaire et de la bibliothèque de l'UFR SPSE

  • Escape Game "Panique dans la bibliothèque"

Mêlant sciences et investigation, cette animation vous invite à vivre une expérience originale et ludique.
Votre mission sera de mener l'enquête en vous appuyant sur votre sens de l'observation, le travail d'équipe et un esprit critique pour déconstruire une vague d'idées reçues diffusées par un groupe se faisant appeler « Les Obscurantes ».
Mais attention, l'horloge tourne...Il vous faudra aller vite pour achever ce défi !


Vendredi 1er et vendredi 8 octobre
3 séances de jeu à : 13h, 15h et 17h
>Toutes les séances sont complétes

Lieu : BUFR SPSE bâtiment Zazzo (groupe de 5 personnes)




Action proposée par le RSU-DD en collaboration avec le LECD

  • Balade éco-historique "Campus Insolite"

Ancien camp d’aviation, foyer du mouvement de mai 68, parc de plus de dix hectares, maison d’insectes et d’oiseaux, lieu d’études pour étudiant.e.s et chercheurs, le campus de Nanterre est un endroit surprenant.

Nous vous proposons de l’explorer avec nous! Ce sera l’occasion d’en apprendre davantage sur l’histoire du campus, de connaître les projets écologiques mis en place ces derniers temps, de découvrir des coins moins connus et d’en savoir plus sur les recherches du laboratoire d’éthologie (petit spoiler : on parlera de rouge-gorges).

Suivez-nous dans cette balade éco-historique après laquelle, c’est sûr, vous  regarderez le campus de Nanterre avec un nouveau regard.
Visite co-animée par Nicole Geberzahn du LECD, Laurent Nagle du LECD et Lucia visonà & Maud Lokpo du RSU-DD.

La séance du 04 octobre est compléte
Lundi 4 à 10h30
et le mercredi 6 à 14h (durée: 1h30)
Rendez-vous : devant le bâtiment Pierre Grappin (groupe de 20 personnes maximum)


 

Actions proposés par le SCD


La BU de l’Université Paris Nanterre valorise la recherche doctorale au sein de son nouveau lieu - le Pixel -, par des événements et des expositions élaborés en collaboration avec la DRED.
  • Expériences de thèse (lancement)

Dans le cadre d’Expériences de thèse, 5 doctorants de l’Université Paris Nanterre présentent leur thèse en 5 minutes suivies de 10 minutes d’échanges avec le public. Ces thèses sont de champs disciplinaires variés.
L'événement est présenté et animé par Manon Le Guennec, responsable des services aux chercheurs du SCD.

Bâtiment BU (Bibliothèque universitaire) - Le Pixel

Jeudi 7 octobre, 13h-14h

  • Filipina Salomon (ED 139 - EA 1589 - Centre de Recherche éducation et formation)
Les actions des professionnel.le.s face aux situations de confiage : analyse en termes de stratégies et tactiques
  • Chloé Lukasiewicz (ED 395- UMR 7186 - Laboratoire d'Ethnologie et de Sociologie Comparative)
Chanter Tibetain, Chanter pour demain. Enjeux de la transmission d'une tradition musicale en exil (Inde/Chine).
  • Bénédicte Jenot (ED138 - EA 370 - Centre de Recherches Anglophones)
Perspectives écoféministes dans la littérature américaine du 20e siècle à travers les écrits de Rachel CARSON, Jeffrey EUGENIDES, Vandana SHIVA et JM COETZEE
  • Sarah Malek (ED 141 - EA 3457 - Centre du Droit Civil des Affaires et du Contentieux Économique)
Le traitement juridique des difficultés patrimoniales des personnes physiques. Réflexion sur l’articulation entre le droit des entreprises en difficulté et le droit du surendettement des particuliers.



  • Premières sessions annuelles des Carnets de thèse

Des doctorants proposent une présentation illustrée de leur sujet de recherche.
Ces expositions doivent favoriser le partage de savoirs scientifiques en cours d’élaboration voire susciter des vocations de chercheurs.

Bâtiment BU (Bibliothèque universitaire) - Le Pixel (table d’exposition)

  • Quentin Petit dit Duhal  (ED 395 - EA 4414 - Histoire des Arts et des Représentations)
Entre activisme et imaginaire : les représentations d’un troisième genre de la fin des années 1960 à nos jours
ED 395


  • Julie Jacquet (ED 395 - UMR 7218 - Laboratoire Architecture, Ville, Urbanisme, Environnement)
De la boue au bio : le renouveau d’une céréale en Inde du sud, entre justice spatiale, “environnementalité” et agro-écologie
ED395


  • Chloé Lukasiewicz (ED 395- UMR 7186 - Laboratoire d'Ethnologie et de Sociologie Comparative)
Chanter Tibetain, Chanter pour demain. Enjeux de la transmission d'une tradition musicale en exil (Inde/Chine).

  • Bénédicte Jenot (ED138 - EA 370 - Centre de Recherches Anglophones)
Perspectives écoféministes dans la littérature américaine du 20e siècle à travers les écrits de Rachel CARSON, Jeffrey EUGENIDES, Vandana SHIVA et JM COETZEE

 

[ Les expositions ]



♦ Quatre expositions seront installées dans le hall du Bâtiment Pierre Grappin, dénommée dorévant Galerie Grappin.
Elles ont pour dénominateur commun de mettre en lumière les femmes de sciences, oubliées voire totalement inconnues du grand public.


Les découvreuses anonymes


Le principe l'exposition est simple : un message accompagné d’une illustration, comme un indice sur ce qu’a fait ou découvert la scientifique. Ces femmes ont été choisies pour illustrer la grande variété des disciplines scientifiques dans lesquelles elles ont apporté une contribution. De l’informatique à la biologie, en passant par la chimie, la physique ou encore l’anthropologie, le rôle des femmes dans les sciences ne s’est jamais cantonné à un seul domaine.

Elles ont ainsi découvert la structure de l’ADN, inventé l’aquarium ou fait avancer l’étude des primates. Ces femmes scientifiques ont marqué les sciences et pourtant, le grand public ne les connait pas ! Pour favoriser la visibilité des femmes dans les sciences, Animafac et l’association WAX Science se sont associées pour réaliser une exposition sur ces femmes d’exception. Une thématique parfaite pour illustrer l'édition 2021.
Retrouvez le site d'Animafac ICI.


STEM role models posters


 

Cette série de portraits illustrés célébre des femmes innovatrices dans les domaines de la science, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques.
Vous trouverez le site internet à l'origine de la commande de ces posters ICI.
 

 

Forces de la nature,



Le premier ordinateur algorithmique. Les systèmes de classification des étoiles. La découverte de nouveaux éléments, de forces, et d’autres composants de la nature.

Ces découvertes fondamentales ont contribué à la compréhension que nous avons de l’univers et de nous-mêmes. Nombre d’entre elles ont été faites par des femmes qui ont mené leurs recherches malgré les discriminations de genre, souvent sans rencontrer la reconnaissance qu’elles méritaient.

Historiquement, les femmes ont été sous-représentées en physique ; les choses changent, mais il reste encore beaucoup à faire. Des barrières systémiques et culturelles existent encore. Une manière de changer les choses est de célébrer les contributions scientifiques des femmes, en particulier celles des femmes qui n’ont pas été reconnues à leur époque. C’est pourquoi le Perimeter Institute a créé la série de posters « Forces de la Nature ».
Portraits rélaisés par l’Institut Périmètre
 


Beyond Marie Curie// Les posters de la Marche pour les sciences.


En vue de créer un lien entre la Marche des femmes et la Marche pour les sciences, Amanda Phingbodhipakkiya a imaginé 6 posters originaux qui célèbrent les femmes dans les sciences. 
Le site March for Science Posters est ICI.



Une autre exposistion sera installée dans le hall du bâtiment Allais.

La question se pose


Une série d’affiches mêlant photographies et questions de science impertinentes.
À partir de photographies prises par les étudiants du Champ Magnétique (l’atelier photo du campus encadré par Romain Pichon-Sintes), nous avons réfléchi à des questions peu habituelles à poser à nos scientifiques. L’idée était ensuite de concevoir une série d’affiches assemblant les deux et conçues comme un clin d’œil amusé aux travaux d’un laboratoire du campus.
Le rapport entre les questions et les images, tantôt subjectif, anecdotique, ironique ou énigmatique est une autre façon d’inviter à « faire le lien », ce lien qui ne doit pas être rompu entre nous et la science sous prétexte que celle-ci avance parfois sur des terrains très spécifiques et techniques, loin de nos préoccupations quotidiennes. En réalité la recherche, même la plus spécialisée, nous touche directement et peut nous interpeller et nous mobiliser, si l’on veut bien prendre le temps d’en faire la pédagogie.
La présence des photos est là comme pour rappeler qu’il y a toujours une part de subjectivité lorsque l’on aborde un sujet nouveau. Ces interprétations inattendues, naïves et décomplexées, comme autant de façon de s’approprier un domaine de pensée, est aussi ce qui permet parfois à la science d’avancer dans des directions nouvelles

Pour celles et ceux qui n'auraient pas l'occasion de voir cette exposition, une galerie en ligne est disponible ici.

Partenaires :
Fête de la science

Mis à jour le 07 octobre 2021