FAQ Mobilités internationales 2020/2021

Comment contacter le Service des relations internationales ?

Le Service des relations internationales (SRI) n'est pas joignable par téléphone, mais reste joignable par e-mail. Vous pouvez écrire à l'adresse du service :
relations-internationales@liste.parisnanterre.fr
ou consulter notre page équipe.

Vous pouvez également contacter l'équipe du SRI sur l'espace de discussion via l'application Teams :

Forum international étudiant·es


Cet espace est public et ouvert à tous les membres de l'université. 
Afin de faciliter les échanges, nous vous remercions par avance de bien vouloir utiliser le canal dédié à votre profil.

Je suis étudiant·e international·e en mobilité individuelle. J’ai été accepté, via la procédure Études en France ou DAP1, en première inscription à l’Université Paris Nanterre pour la rentrée 2020 :

  1. J’ai reçu une notification d’acceptation sous réserve. Que dois-je faire ?
    Votre notification d’acceptation indique les démarches à entreprendre et les documents manquants à transmettre pour lever ce statut « sous réserve ». Votre dossier sera traité fin août après la réouverture de notre service.
     
  2. J’ai reçu une notification mais je n’ai pas encore reçu de document d’autorisation d’inscription. Comment puis-je l’obtenir ?
    Les autorisations d’inscription seront envoyées signées fin août ; vous la recevrez directement par mail à l’adresse que vous avez communiqué.
     
  3. Quelle est la démarche à entreprendre pour m’inscrire à l’université ?
    L’inscription administrative se fera en ligne entre le 26 Août et le 11 septembre 2020. Les modalités d’inscriptions seront communiquées fin août sur le site internet de l’université.  Après le 11 septembre, les étudiant·es bénéficiaires d'une autorisation d'inscription qui n'auront pas finalisé leur inscription administrative pourront solliciter une mesure dérogatoire d'inscription administrative tardive au plus tard le 16 octobre 2020, date limite. La demande sera acceptée ou refusée en fonction des motifs de retard invoqués.
    Après votre inscription administrative, vous devrez vous rapprocher de votre Unité de Formation et de Recherche pour effectuer votre inscription pédagogique (inscriptions aux cours).

  4. Comment puis-je obtenir mon certificat de scolarité ?
    Le certificat de scolarité est généré après avoir effectué l’inscription administrative à l’université.
     
  5. Les services consulaires français requièrent le certificat de scolarité pour délivrer mon visa, que dois-je faire ?
    La situation sanitaire a ralenti les processus de candidatures, d’études des dossiers, de sélection et de notification des réponses. Cela nous également amené à repenser nos modalités d’inscription pour proposer une solution à distance. Nous sommes conscients que ces ralentissements ont un impact direct sur vos démarches pour rejoindre l’université et nous ferons preuve de la plus grande flexibilité quant à votre arrivée sur notre campus. Merci de noter que notre établissement ne délivre pas d’attestation de “pré-inscription”.
     
  6. Quelles sont les dates de début des cours, et d’examens ?
    Vous trouverez le calendrier académique 2020/2021 et d’autres informations utiles prochainement sur notre site. Vous aurez accès à votre emploi du temps après avoir effectué votre inscription pédagogique : voir question N°2.
     
  7. Quelles seront les modalités d’enseignement ?
    Dans le contexte sanitaire actuel, nous respectons les normes de distanciation sociale. Ainsi, la présence des étudiant·es sur le campus sera limitée et les cours seront dispensés sous une forme mixte (virtuel/présentiel), tout au long du premier semestre 2020-2021.

  8. Une réunion d’accueil est-elle organisée ?
    Des réunions en ligne auront lieu les 3 et 4 septembre pour vous présenter l’université, ses services et composantes. Le programme sera disponible sur notre site internet.
    Un accueil spécifique aux étudiant·es en mobilité individuelle sera organisé courant octobre ; nous communiquerons les informations sur notre site internet courant septembre.
     
  9. Que faire si je ne peux pas assister à la réunion d’accueil ?
    Les réunions d’accueil seront toutes enregistrées et mises à disposition pour que vous puissiez les visionner au-delà des dates prévues.

Je suis étudiant·e international·e en mobilité d’échange via un programme spécifique (Erasmus, BCI, MICEFA, etc.) ou accord bilatéral pour un séjour d’étude à l’Université Paris Nanterre pour la rentrée 2020 :

  1. Qui dois-je contacter pour préparer mon arrivée ?
    Depuis votre notification d’acceptation, vous êtes en contact direct avec un·e gestionnaire de mobilité du Service des relations internationales. Il est votre contact privilégié pour les aspects administratifs de votre mobilité (contrat d’étude, choix de cours, attestation d’arrivée etc.). Pour le logement, retrouvez toutes les informations sur la page du Welcome Desk dédiée.
     
  2. Une réunion d’accueil est-elle organisée ?
    Un accueil spécifique aux étudiant·es en mobilité d’échange aura lieu le mercredi 2 septembre 2020 au matin. Vous recevrez par mail le programme et le lien d’accès fin août.
    Des réunions en ligne auront lieu les 3 et 4 septembre pour vous présenter l’université, ses services et composantes. Le programme sera disponible sur notre site internet.
     
  3. Que faire si je ne peux pas assister aux réunions d’accueil ?
    Les réunions d’accueil seront toutes enregistrées et mises à disposition pour que vous puissiez les visionner au-delà des dates prévues. De plus, votre gestionnaire de mobilité du Service des relations internationales (SRI) sera disponible par mail et par téléphone pour répondre à vos questions.
     
  4. Ma mobilité est-elle maintenue au premier ou au second semestre 2020/2021 ?
    Retrouvez toutes les dernières informations sur notre page dédiée.

Je suis étudiant·e inscrit à l’Université Paris Nanterre sélectionné pour une mobilité d’échange au sein d’une université partenaire via un programme spécifique (Erasmus, BCI, MICEFA, etc.) ou accord bilatéral :

  1. Comment se réinscrire à l’université ?
    Si cela n’est pas déjà fait, vous devez effectuer votre démarche de réinscription du 24 août au 11 septembre 2020 via votre ENT. Vous retrouverez l’ensemble des informations sur la page Formation du site internet.
    De plus, vous devrez impérativement vous inscrire pédagogiquement (IP) à l’Université Paris Nanterre pendant la période de votre échange. Pour plus d’information sur les IP, veuillez prendre contact avec les secrétaires pédagogiques de votre UFR.
     
  2. Comment préparer ma mobilité à l’étranger ?
    Nous vous invitons à vous inscrire sur le fil d’Ariane, de suivre les recommandations locales du pays de votre mobilité ainsi que les recommandations du MEAE - Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères (information Visa, sécurité, santé, etc.). Pensez également à tenir informé votre gestionnaire de mobilité d’une évolution de la situation et en cas de difficulté rencontrée. Votre gestionnaire reste votre contact privilégié pendant toute la durée de votre mobilité.

  3. J’ai fait une demande d’aide financière auprès du Service des relations internationales, où en est ma démarche ?
    La campagne de demande d’aides à la mobilité, toute durée de mobilité confondue, est maintenant terminée. Les dossiers sont en cours de traitement. Vous recevrez une réponse à la rentrée en septembre par mail exclusivement. Il n’est pas utile de nous contacter dans l’intervalle.

  4. Quand vais-je recevoir le contrat de mobilité Erasmus ?
    Le contrat de mobilité sera envoyé par mail au mois de septembre.
     
  5. Ma mobilité est-elle maintenue au premier ou au second semestre 2020/2021 ?
    Retrouvez toutes les dernières informations sur notre page dédiée.

Je suis étudiant·e inscrit à l’Université Paris Nanterre et je souhaite effectuer un stage à l'étranger au cours de l'année universitaire 2020/2021


► Second semestre 2020-2021

Les règles énoncées ci-dessous s’appuient sur la circulaire du MESRI du 15 février 2021 concernant les stages et sur celle, du même jour, concernant les mobilités internationales.

Le principe est que seules les mobilités de stage qui ne peuvent pas être reportées sont maintenues.
  • En Outre-mer, les stages à distance sont à privilégier, selon la même règle que les stages en métropole. Pour les stages devant s’effectuer en présentiel et ne pouvant pas être reportés, les déplacements depuis la métropole, un autre outre-mer ou l’étranger s’effectuent en fonction du contexte sanitaire local. Les stages bénéficient du motif impérieux « motif professionnel ». Toutefois, la situation des Outre-mer évoluant très rapidement, les parties prenantes sont invitées à consulter régulièrement les sites des ministères de l’intérieur et de l’outre-mer.
  • À l’étranger (hors et dans l’Union Européenne) : la circulaire citée ci-dessus sur les nouvelles règles pour la mobilité étudiante et scientifique et adaptations pour la campagne en cours dispose :
    « L’ouverture des frontières et les consignes sanitaires pour les mobilités entrantes comme sortantes évoluent en fonction de la situation épidémique mondiale. Alors qu’une circulation toujours active du COVID 19 et de ses nouveaux variants est constatée, des annonces ont été faites par le premier ministre le vendredi 29 janvier, consacrant notamment le principe de la fermeture des frontières. Si le principe est celui de la fermeture des frontières, une exception subsiste néanmoins pour les motifs impérieux ». Lorsque la formation impose que le stage se déroule à l’étranger, celui-ci relève alors du motif impérieux (le « motif personnel – échanges universitaires » inclut les mobilités de stage obligatoires).
Les étudiant·es se conformeront strictement aux consignes sanitaires indiquées, au moment du départ, sur le site du Ministre des Affaires Européennes et Etrangères, ainsi que sur celui des autorités du pays de destination.

Sont également autorisés les cas suivants :
  • Le stage est en cours ou prévu dans le pays dont l’étudiant·e possède la nationalité. L’étudiant·e, dans ce cas, ne dispose pas de la garantie de pouvoir revenir sur le territoire français en l’absence de motif impérieux.
  • Le stage est sollicité par un·e étudiant·e de nationalité française qui est d’ores et déjà sur le territoire d’un pays étranger où le stage est demandé.

En savoir plus



Attention :
  • Je reste attentif·ive aux informations et à l’évolution de la situation sanitaire mondiale ;
  • Je m’inscris sur le site ARIANE du ministère de l’Europe et des affaires étrangères pour suivre la situation du pays en temps réel ;
  • Je consulte régulièrement le site de l’université pour des renseignements sur les stages et mes mails dans le cas d’une demande de retour en France ;
  • J’informe par mail le bureau des stages (stages@liste.parisnanterre.fr) de mon départ à l’étranger et de toutes autres dispositions modifiant les termes de la convention.

Mis à jour le 08 juillet 2021