MASTER RECHERCHE Lettres - Modalités de contrôle des connaissances et des compétences

SESSIONS D’EXAMENS CONTRÔLE CONTINU :

- La spécificité du master fait que le contrôle continu est de règle.
- Cependant, en M1 comme en M2, il y a une session d'examen en janvier et une session en mai. Elle est réservée aux étudiants qui bénéficient du régime dérogatoire.
- La session de rattrapage destinée aux étudiants de tous régimes, a lieu au mois de juin.

RÈGLES DE COMPENSATION :

- Il y a compensation intra et inter UE au sein du semestre.
- Il n’y pas de compensation entre semestres, ni en M1 ni en M2.

VALIDATION D'UE en Master Lettres recherche (Littérature française ou comparée) après obtention de certains concours.

 

 LES TITULAIRES DU CAPES OU DE L'AGREGATION peuvent être dispensés d’une partie des enseignements de M1 et de M2. Déposer un dossier auprès du secrétariat.

MODALITÉS D’ÉVALUATION EN MASTER 1

1) CONTRÔLE CONTINU

L’assiduité est requise des étudiants de master

L’absence à 3 séminaires ou cours est considérée comme équivalant à une défaillance

Séminaires fondamentaux :

Dans chaque séminaire, au premier et au second semestre, l’étudiant effectue un exposé oral d’une quarantaine de minutes ou un travail écrit substantiel (une dizaine de pages), réalisé en temps illimité et respectant les modalités d’un ouvrage de recherche qui auront été précisées dans le cours de pratiques de rédaction appliquées à la recherche. La note attribuée prend en compte le travail écrit ou oral et la qualité de la participation au séminaire.

Enseignements transversaux de méthodologie : 

Certains enseignants peuvent donner à ce cours la forme d’un séminaire : dans ce cas les modalités de contrôle sont les mêmes que pour les séminaires des UE fondamentales. Un devoir plus court, effectué sur table et d’une durée égale à celle d’un cours, peut être demandé, notamment en méthodologie de la critique.

Les cours de « pratiques de la rédaction »sont évalués par des exercices élaborés en fonction de l’objet du cours (une dissertation, un compte rendu critique, une réalisation de recherche, etc.).   

EC de consolidation des connaissances en littérature :

Ces EC sont évalués par un devoir final sur table pour chaque EC, la durée étant fixée en accord avec les étudiants.   

Anglais spécialisé Lettres modernes.                                      

L’évaluation comprend :

-un exercice oral (commentaire de texte ou exposé) sur l'une des œuvres étudiées.

-un partiel écrit en 3 heures comprenant une partie sur le programme de littérature (commentaire de texte, ou bien deux ou trois questions thématiques), et une partie de traduction.

Préparation du mémoire :

À l’issue du premier semestre, la participation aux divers séminaires et les travaux qu’il aura effectués dans ce cadre doivent permettre à l’étudiant de proposer à l’un des enseignants-chercheurs du département de Lettres de l’Université Université Paris Nanterre, un sujet correspondant à son domaine de recherche.

Au second semestre, en « Projet de mémoire », l’étudiant doit présenter le plan de son futur ouvrage ; le contenu prévisionnel des chapitres doit être rédigé de manière synthétique, l’introduction de façon détaillée. Il doit également fournir une bibliographie dont les principaux apports sont exposés clairement par écrit.

2) SESSIONS D’EXAMENS DÉROGATOIRES

Séminaires fondamentaux :

L’étudiant rédige un travail personnel, relatif au programme de l'EC, sur un sujet qui est déterminé un quinzaine de jours avant l’examen en accord avec le professeur (ou l'un des professeurs en charge de l'enseignement) et dont le traitement suppose que soient acquises des connaissances délivrées au cours du séminaire ; la remise du dossier est suivie d’une interrogation orale de contrôle des connaissances acquises dans le cadre du séminaire (RV à prendre avec le professeur concerné) ; des précisions peuvent être demandées sur le contenu du dossier remis. La note est affectée du coefficient global de l'EC correspondant. Le dossier doit être remis avant la fin du semestre.

Enseignements transversaux de méthodologie : 

Si le contrôle continu s’effectue sous la forme d’un devoir sur table, un devoir d’une même durée (3h) et concernant le contenu du cours est demandé aux étudiants (se renseigner au secrétariat). Si le cours correspondant prend la forme d’un séminaire, les modalités de contrôle sont les mêmes que pour les séminaires des UE fondamentales. Se renseigner au secrétariat.

EC de consolidation des connaissances en littérature.

L’étudiant rédige un devoir sur table pour chaque EC. Pour la date et l’horaire, se renseigner au secrétariat.

Anglais spécialisé Lettres modernes :

Un examen écrit en 3 heures: même type d'épreuve qu'au partiel de contrôle continu.

3) 2ÈME SESSION (rattrapage)

Un étudiant déclaré défaillant ou refusé à un EC (n’ayant pas obtenu la moyenne à l’EC et ne parvenant pas à la moyenne dans l’UE à laquelle cet EC appartient) est soumis à la 2ème session.

Séminaires fondamentaux :

L’étudiant rédige un travail personnel relatif au programme de l'EC, sur un sujet qui est déterminé une quinzaine de jours avant l’examen en accord avec le professeur (ou l'un des professeurs en charge de l'enseignement) et dont le traitement suppose que soient acquises des connaissances délivrées au cours du séminaire ; la remise du dossier est suivie d’une interrogation orale de contrôle des connaissances acquises dans le cadre du séminaire ; des précisions pourront être demandées sur le contenu du dossier remis. La note est affectée du coefficient global de l'EC correspondant. Ce document sera remis avant le 15 septembre. 

Enseignements transversaux de méthodologie : 

Si le contrôle continu s’effectue sous la forme d’un devoir sur table, un devoir d’une même durée et concernant le contenu du cours est demandé aux étudiants (se renseigner au secrétariat). Si le cours correspondant prend la forme d’un séminaire, les modalités de contrôle sont les mêmes que pour les séminaires des UE fondamentales. Se renseigner au secrétariat pour connaître date et horaire de l’examen.

EC de consolidation des connaissances en littérature

L’étudiant rédige un devoir sur table pour chaque EC. Pour la date et l’horaire, se renseigner au secrétariat

Méthodologie et pratiques de rédaction appliquées à la recherche (S1) :

Il est demandé quelques recherches bibliographiques et des ébauches de plans de travail concernant le futur mémoire. Contacter l’enseignant responsable du cours ;

Anglais (S2) :

L’épreuve est la même que pour le contrôle dérogatoire de mai. Les étudiants devant passer l’examen en juin sont priés de contacter l’enseignant dès leur note de première session connue, afin d’arrêter une date et un horaire pour cette épreuve.
MODALITÉS D’ÉVALUATION EN MASTER 2

1) CONTRÔLE CONTINU

L’assiduité est requise des étudiants de master

 L’absence à 3 cours ou séminaires est considérée comme équivalant à une défaillance.


Séminaires fondamentaux :

Dans chaque séminaire du secteur fondamental, au premier et au second semestre, l’étudiant devra effectuer un exposé oral d’une trentaine de minutes ou un travail écrit d’une dizaine de pages, réalisé en temps illimité et respectant les modalités d’un ouvrage de recherche qui auront été précisées dans le cours de pratiques de rédaction appliquées à la recherche. La note attribuée prend en compte le travail écrit ou oral et la qualité de la participation au séminaire.

 

Participation à la recherche :

La note de participation à la recherche (S3 et S4) sera obtenue d’une part au vu de la fiche de présence à 7 demi-journées de colloques ou séminaires de recherches au moins, signée par l’un des enseignants de master responsables du colloque, d’autre part par l’évaluation chiffrée de l’ensemble des comptes rendus de colloques. Sans prise de parole, le nombre de comptes rendus, dans le parcours littérature comparée, devra être égal ou supérieur à 2 pour chaque semestre concerné en littérature française, 4 pour le 1er semestre et 2 pour le 2d en littérature comparée, et correspondre au moins à des demi-journées de colloques ou de séminaires de recherches. Les comptes rendus seront remis au directeur du mémoire. 

Dans les séminaires l’étudiant devra effectuer un exposé oral d’une trentaine de minutes ou un travail écrit d’une dizaine de pages dactylographiées, muni de notes et d’une bibliographie et effectué en temps illimité pour chaque séminaire non méthodologique. La note attribuée prend en compte le travail écrit ou oral et la qualité de la participation au séminaire.

 

Pratiques de rédaction appliquées à la recherche :

Si le cours n’a pu être suivi en 1e année (cas des étudiants nouveaux arrivants), il sera demandé quelques recherches bibliographiques et des ébauches de plans de travail concernant le futur mémoire. De ce fait la participation à la recherche sera moindre (voir détails du livret).

 

Mémoire :

Dans le cadre du master « recherche », l’étudiant devra rédiger un mémoire, dactylographié et muni d’une bibliographie ainsi que d’un appareil critique, d’environ 90 pages selon le sujet, en accord avec le directeur du mémoire. Ce mémoire pourra consister dans une amorce du travail de thèse de doctorat. Il donnera lieu dans les cas à une soutenance devant deux Professeurs, dont le directeur du mémoire. L’épreuve durera environ une heure, au cours de laquelle l’étudiant présentera son travail dans un exposé dense et bien formulé ; il entendra les remarques qui lui seront faites et répondra aux questions posées. La note évaluera à la fois le mémoire lui-même et la soutenance.

2) SESSIONS D’EXAMENS DÉROGATOIRES

Séminaires de recherche

L’examen consistera dans la rédaction d'un travail personnel relatif au programme de l'EC, sur un sujet qui sera déterminé quelques jours avant l’examen en accord avec le professeur (ou l'un des professeurs en charge de l'enseignement) et dont le traitement supposera que soient acquises des connaissances délivrées au cours du séminaire ; la remise du travail sera suivie d’une interrogation orale consacrée au contrôle des connaissances acquises dans le cadre du séminaire ; des précisions pourront être demandées sur le contenu du dossier remis. La note est affectée du coefficient global de l'EC correspondant.


Participation à la recherche :

Les colloques étant nombreux et situés à divers moments de la semaine, dont le samedi, l’étudiant sera soumis aux mêmes obligations que les étudiants de contrôle continu.
 

Pratiques de rédaction appliquées à la recherche :

Si le cours n’a pu être validé en 1e année (cas des étudiants nouveaux arrivants), il sera demandé quelques recherches bibliographiques et des ébauches de plans de travail concernant le futur mémoire. De ce fait la participation à la recherche sera moindre (voire détails du livret). Contacter l’enseignant.

3) 2ÈME SESSION (rattrapage)

Un étudiant déclaré défaillant ou refusé à un EC est soumis à la session de rattrapage.
 

Séminaires de recherche

L’examen consistera dans la rédaction d'un travail personnel relatif au programme de l'EC, sur un sujet qui sera déterminé quelques jours avant l’examen en accord avec le professeur (ou l'un des professeurs en charge de l'enseignement) et dont le traitement supposera que soient acquises des connaissances délivrées au cours du séminaire ; la remise du travail sera suivie d’une interrogation orale consacrée au contrôle des connaissances acquises dans le cadre du séminaire ; des précisions pourront être demandées sur le contenu du dossier remis. La note est affectée du coefficient global de l'EC correspondant.

Participation à la recherche :

L’étudiant effectuera les comptes rendus non faits. Il pourra assister à d’éventuels colloques organisés en mai-juin pour remplacer ceux auxquels il n’aurait pas assisté. 
 

Pratiques de rédaction appliquées à la recherche :

Si le cours n’a pu être validé en 1e année (cas des étudiants nouveaux arrivants), il sera demandé quelques recherches bibliographiques et des ébauches de plans de travail concernant le futur mémoire. Contacter l’enseignant.

Mis à jour le 13 mai 2014