Master Préhistoire

Le master de Préhistoire

A partir du Master 1 l'étudiant se spécialise dans le domaine de la Préhistoire, tout en suivant des enseignements thématiques transversaux commun aux autres parcours du Master d'Anthropologie. En M2, ces compétences sont approfondies dans une perspective de recherche ou de professionnalisation. Parallèlement, un premier travail de recherche, soutenu à la fin du M2 devant un jury, vise mettre en œuvre des compétences d'observation et d'analyse, sur la base d'un travail de terrain de plusieurs mois.

Des chercheurs CNRS participent à l'encadrement des étudiants à partir du M1, au sein des deux laboratoires principaux où ils sont accueillis : l’UMR "Préhistoire et technologie" et l'équipe "Anthropologie des techniques, des espaces et des territoires au Pleistocène" de l'UMR ArScAn. Les membres de ces deux laboratoires pratiquent des recherches de terrain dans le monde entier et peuvent guider les étudiants sur leurs propres travaux pour des régions très variées.

Tout comme les autres filières du Master d'Anthropologie, le Master de Préhistoire accorde une grande importance au travail de terrain. Les enseignements et les évaluations du second semestre du M1 sont concentrés sur quelques semaines, de manière à permettre aux étudiants de réaliser un séjour de plusieurs mois sur leur lieu de recherches en vue de la rédaction de leur mémoire.

Débouchés

De nombreux métiers dans le domaine du patrimoine et de la culture: dans les services et établissements culturels et de recherche, les  associations en charge du patrimoine, la fonction publique ou les bureaux d’étude…
Quelques pistes:

Archéologie préventive
  • INRAP, filière scientifique et technique :
    • responsable d’opération, chargé d’étude, assistant scientifique et technique, dessinateur, photographe, topographe, gestionnaire de collection, documentaliste, communication (http://www.inrap.fr)
  • Services archéologiques des collectivités territoriales (villes et communautés de communes, conseils généraux, conseils régionaux) :
    • idem, ainsi que médiation culturelle, animation et musées
  • Sociétés privées d’archéologie (Ades, Archaeodunum, …) :
    • idem
Concours de la fonction publique du MCC
  • Conservateurs du Patrimoine (services régionaux de l’archéologie, DRAC)
  • Ingénieurs d’étude, ingénieurs de recherche (services régionaux de l’archéologie, DRAC)
  • Attachés de conservation
Secteur associatif
  • Mediation culturelle, animation
Concours du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche
  • CNRS
    • chargés d’étude, chargés de recherche, chargés de mission…
  • Université
    • enseignants-chercheurs
Autres établissements publics recrutant ou accueillant des préhistoriens
  • ONF, IRD, instituts à l’étranger
    • chargés d’étude, chargés de recherche, chargés de mission…

Mis à jour le 29 août 2017