Master Ethnomusicologie et Anthropologie de la Danse

Le master Ethnomusicologie et Anthropologie de la Danse

Le master EMAD traite de manière complémentaire et interdisciplinaire musique et la danse, tant d’un point de vue anthropologique que d’un point de vue musicologique ou choréologique.
Le master EMAD s’adresse à des étudiants issus de cursus d'ethnologie, d'ethnomusicologie, de danse, de musicologie, d'arts du spectacle, de STAPS et d'autres parcours pertinents, et à des professionnels de la danse ou de la musique (en formation continue).
Le Master EMAD donne une grande importance au travail de terrain et aux recherches ethnographiques. Les enseignements et les évaluations du second semestre du M1 sont concentrés sur quelques semaines, de manière à permettre aux étudiants de réaliser un séjour de plusieurs mois sur leur lieu de recherches en vue de la rédaction de leur mémoire.

Objectifs du master

Outre un approfondissement des connaissances déjà acquises en anthropologie, le master EthnoMusicologie et Anthropologie de la Danse vise à:
  • former des ethnomusicologues et des anthropologues de la danse à la recherche et/ou aux métiers de la culture;
  • leur offrir la capacité d'envisager une aire culturelle donnée, à partir d’une bonne connaissance des différents courants et méthodes de en ethnomusicologie et en anthropologie de la danse;
  • préparer les étudiants se dirigeant vers les métiers de la recherche (université, CNRS) à l’entrée en doctorat;
  • permettre aux futurs professionnels de comprendre les mécanismes institutionnels (politiques culturelles) ainsi que les enjeux éthiques de la “ mise en scène ”, en abordant par le terrain les fonctionnements et valeurs propres aux différentes cultures;
  • offrir aux étudiants se destinant aux différents métiers de la médiation culturelle les éléments de réflexion nécessaires;
  • sensibiliser les étudiants souhaitant exercer dans des musées, aux problématiques muséographiques et aux méthodes de collecte, d’archivage et d’exposition;
  • fournir aux professionnels en danse et en musique les moyens de développer une appréciation réflexive de leur pratique, à la lumière des connaissances anthropologiques.

Organisation des études

En plus d’un tronc commun d’enseignements en ethnologie et en anthropologie, les étudiants reçoivent en M1 des enseignements correspondant à leurs spécialités respectives, danse ou musique. Musique et danse étant conçues comme des éléments indissociables de la performance, elles font également l’objet d’une réflexion commune et chacun a la possibilité de se doter de connaissances complémentaires dans les deux domaines.
En M2, les étudiants ont la possibilité de choisir des enseignements plutôt orientés vers la recherche (souvent associés à un travail de “ terrain ”) ou plutôt vers les métiers de la culture (associés en général à un stage en milieu professionnel).
Des enseignements optionnels permettent aux étudiants s’orientant vers la recherche d’appréhender l’objet musique/danse sous différents angles d'analyse : acoustique, analyse du mouvement, linguistique, anthropologie cognitive.
Des cours spécialisés liés aux politiques culturelles ou à la muséographie sont proposés aux étudiants se dirigeant plutôt vers les métiers de la culture.

Les enseignements du second semestre de M1 sont regroupés sur un mois, entre la rentrée des vacances de Noël et les vacances de Février. Après validation de leur projet de recherches devant une commission de spécialistes, les étudiants sont incités à effectuer une étude ethnographique entre cette période et le début du M2. Ils devront rendre compte de ces recherches à leur directeur de Mémoire au fur et à mesure du semestre.

Débouchés

  • Enseignant-chercheur (universités)
  • Chargé de recherche (CNRS, IRD et autres organismes de recherche)
  • Chercheur indépendant, consultant
  • Attaché territorial dans le domaine de la culture
  • Responsable culturel
  • Programmateur (festival, salle de spectacle)
  • Responsable de collection (musées)
  • Conservateur du patrimoine
  • Archiviste
  • Bibliothécaire (médiathèques)
  • Directeur artistique, producteur
  • Expert ‘musiques et danses du monde’ (édition, radio, télévision, institutions)

Mis à jour le 29 août 2017