La Reconnaissance : perspectives critiques






Parution : mai 2009, Université Paris Nanterre

Diffusion : Librairie Philosophique J. Vrin, 6 place de la Sorbonne, 75006 Paris
ISSN : 1245-2998


        
           Les théories de la reconnaissance, connues en France par les travaux d'Axel Honneth et Charles Taylor, constituent, depuis une vingtaine d'années, l'un des cadres théoriques les plus féconds de la philosophie morale et politique. Formulées parallèlement à la montée en puissance dans l'espace public de revendications de reconnaissance dont elles tentent de penser la teneur normative, les théories de la reconnaissance se présentent comme des reformulations ou plus radicalement comme des alternatives aux théories libérales de la justice, principalement centrées sur les revendications de redistribution. Elles cherchent ainsi à permettre l'identification de figures de l'injustice minorées par les théories classiques de la justice et interrogent les limites de la norme de justice quand il s'agit de penser la vie commune.
        L'enjeu de ce recueil, qui regroupe des interventions faites dans le cadre du séminaire du Laboratoire Sophiapol (Université Université Paris Nanterre), est d'initier un dialogue critique avec le paradigme de la reconnaissance, en clarifiant certaines des catégories centrales sur la base desquelles il s'est élaboré telles que les catégories de vulnérabilité, d'identité et d'invisibilité mais aussi en interrogeant les prolongements que ce paradigme autorise d'un point de vue institutionnel notamment. Le paradigme de la reconnaissance est ainsi placé en dialogue avec d'importants courants théoriques contemporains de la philosophie morale et politique et des sciences sociales, parmi lesquels les éthiques du care, les théories de la démocratie délibérative, les théories de la justice et les sociologies de l'identité.
        
           Il comprend des contributions de Dave Anctil et Bruno Dubreuil, Etienne Balibar, Miriam Bankovsky, Magali Bessone, Martin Blanchard, Fabienne Brugère, Nestor Capdevila, Estelle Ferrarese, Christian Ferrié, Stéphane Haber, Marie Gaille, Christian Lazzeri et Olivier Voirol.

Mis à jour le 24 mai 2017