• (Présidence) L'université vous informe,

Communiqués - Journées du 18 au 20 octobre 2018

Publié le 19 octobre 2018 Mis à jour le 20 octobre 2018

Le Conseil d'administration de l'Université Paris Nanterre, réuni le 18 octobre 2018 en séance extraordinaire, s'est prononcé sur la situation actuelle d'occupation du bâtiment Grappin par des étudiants se revendiquant du mouvement des "sans fac".

Date(s)

du 18 octobre 2018 au 20 octobre 2018


Lieu(x)

Afin de garantir le retour au calme et la sérénité pour l'ensemble des personnels et étudiants, les motions suivantes ont été adoptées :

1 - Le CA désapprouve l'occupation du bâtiment grappin et son utilisation comme mode d'action.
• 20 oui 2 non 2 abstentions

2 - Le CA estime que la procédure d'examen des dossiers dérogatoires a été menée à son terme conformément aux principes et procédures collectivement adoptées.

18 oui 2 non 4 abstentions

3 - Le CA demande aux personnes qui occupent le bâtiment Grappin d'en sortir dès maintenant. Cela constitue le préalable à toute reprise du dialogue.

19 oui 3 non 2 abstentions

Une délégation de membres du CA (élus BIATSS, enseignants, étudiants) accompagnée d'une vice-présidente rencontre en ce moment avec les occupants afin d'expliciter la teneur des discussions du conseil et la demande des administrateurs.

(MISE A JOUR du 19 octobre 2018)


ISSUE DE LA DÉLÉGATION DES MEMBRES DU CONSEIL D’ADMINISTRATION AUPRÈS DES OCCUPANTS DU BÂTIMENT GRAPPIN

La délégation du CA, composée de Jean-François Lë Van, Lucia Romo, d’un représentant étudiant, et accompagnée de la vice-présidente Sophie Prunier-Poulmaire, a rencontré les occupants du bâtiment Grappin.

Ces derniers ont refusé de quitter les lieux et de cesser d’entraver le fonctionnement normal de l’université. Le dialogue ne peut en conséquence être rétabli.

Sur la base d’un constat d’huissier, une procédure judiciaire va s’enclencher. Par ailleurs, nous allons saisir la section disciplinaire.

(MISE A JOUR du 20 octobre 2018)

DEPART DES OCCUPANTS DU BÂTIMENT PIERRE GRAPPIN


Hier, dans la soirée, les occupants ont quitté le bâtiment Pierre Grappin (B). L'établissement va donc pouvoir reprendre son activité normale.

La présidence de l'université

 


 

Mis à jour le 20 octobre 2018