Demandeurs d'emploi

 

Les demandeurs d'emploi ont droit à la formation dans les conditions suivantes :

 Demandeur d'emploi bénéficiant de l'Allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE), cherchant une formation dans le cadre du Projet d'Action Personnalisé (PAP) et assurer le financement par l'ASSEDIC.( aide à la formation).

  Demandeur d'emploi en fin de droits ou bénéficiaires des CES (Contrat Emploi-solidarité), CEC (Contrat Emploi Consolidé, et les possibilités de Rémunérations d'État ou de Région (via le CNASEA)

  EJ (Contrat Emploi-Jeune) de type public ou privé et les modalités de financement (CAPARIF, État, ou organismes collecteurs dans le cadre d'un CIF CDD

Le Plan d'Aide au Retour à l'Emploi (PARE)

 Qui est concerné ?
Les demandeurs d'emploi inscrits à partir du 1er juillet 2001 et qui réunissent les conditions nécessaires pour être admis au bénéfice des allocations.  Les demandeurs d'emploi admis avant le 1er juillet 2001 mais qui ont opté pour le PARE. Le PARE déclenche la proposition par l'ANPE d'un projet d'action personnalisé (PAP) à la suite de l'entretien approfondi qui doit avoir lieu dans le mois qui suit l'entrée dans le PARE. (Cette règle sera aménagée pour les personnes admises avant le 1er juillet et optant pour cette mesure, l'ANPE les convoquera progressivement).

Autres aides

 Chèques qualifiants pour adultes
Ce dispositif a été créé en 1999 par la Région Ile-de-France pour financer des formations qualifiantes destinées aux jeunes franciliens âgés de 16 à 25 ans sans qualification. Devant le succès des chèques qualifiants la région a décidé de leur donner plus d'ampleur depuis 2003. Désormais, les adultes de plus de 25 ans, demandeurs d'emploi et non concernés par les mesures d'aide des Assedic ou de l'Etat, peuvent en bénéficier.

 Dispositif Objectif Cadre financé par la DRTEFP
Ce dispositif concerne les demandeurs d'emploi ayant une expérience professionnelle d'au moins 3 ans de niveau III souhaitant accéder à une formation de niveau supérieur (niveaux II ou I).

 SCIF
Dispositif financé par la DDTE et le conseil Général et qui concerne les demandeurs d'emploi de longue durée ou ceux bénéficiant du  Revenu Minimum d'Insertion (RMI)   Collectivités Locales (Conseils généraux, Conseil Régional de l'Ile -De-France, Mairies, Plan Local Pour l'Insertion et l'Emploi), Caisse d'Allocation Familiale, Caisses de retraites.

 

Mis à jour le 17 novembre 2004