• Publication (fiche article uniquement),

Sur les traces de la violence - Un essai anthropologique après les attentats de Paris

Robert Desjarlais
-
Collection Libellus

Publié le 26 novembre 2020 Mis à jour le 1 décembre 2020

Que se passe-t-il lorsque la violence sème le chaos ? Dans la nuit du 13 novembre 2015, la ville de Paris est ainsi dévastée par une série d’attentats, les attentats-suicides au Stade de France, l’attaque du Bataclan, et les fusillades dans plusieurs bars et restaurants.

Sur les traces de la violence
Un essai anthropologique après les attentats de Paris
de Robert Desjarlais

Collection Libellus

Que se passe-t-il lorsque la violence sème le chaos ? Dans la nuit du 13 novembre 2015, la ville de Paris est ainsi dévastée par une série d’attentats, les attentats-suicides au Stade de France, l’attaque du Bataclan, et les fusillades dans plusieurs bars et restaurants.

À l’été 2016, l’anthropologue Robert Desjarlais se rend à Paris. Il commence à réfléchir sur l’intensité des attentats et les effets de la violence sur la vie et l’histoire de la ville. En visitant les lieux des attentats, il rencontre les traces de la violence et il étudie les mémoriaux collectifs avec les mots et les images sur les murs des bâtiments. Il propose ce livre qui est une réflexion originale sur la violence dans le monde contemporain, ainsi que sur la politique de la mémoire et de l’oubli.

Robert Desjarlais
est un anthropologue américain, professeur à Sarah Lawrence College à New York.









Mis à jour le 01 décembre 2020