• Publication (fiche article uniquement),

Image versus médium featuring Mark Lewis

Barbara Le Maître

Publié le 30 mai 2022 Mis à jour le 31 mai 2022
Image versus médium featuring Mark Lewis

Barbara Le Maître

Apparus dans les salles claires du musée un siècle après la naissance du cinéma, les films « délocalisés » de Mark Lewis s’avèrent cruciaux pour qui s’intéresse aux inventions esthétiques et aux transformations historiques du médium. Parmi les questions émanant de ces oeuvres saisissantes : comment le cinéma modifie t-il le principe pictural de la composition établi à l’époque de la Renaissance ? Qu’advient-il du sujet de la camera obscura dès lors qu’il se mue en spectateur de film ? Mais aussi : selon quelles modalités un film peut-il manifester l’imaginaire de ses images ? Ou encore, véritable clé de voûte de la filmographie explorée : par quels biais spécifiques le cinéma a-t-il partie liée avec les fondements de la modernité ?

En s’appuyant sur l’analyse d’oeuvres diverses – où Mark Lewis croise les frères Lumière, Gus Van Sant, Otto Preminger, Jeff Wall, Akira Kurosawa, d’autres encore –, et en revenant sur certains éléments décisifs pour la pensée des images en Occident (l’istoria d’Alberti, l’appareil psychique de Freud, le support transparent du tableau de Panofsky, le musée imaginaire de Malraux), l’ouvrage élabore peu à peu une théorie singulière du médium, dont la principale caractéristique est d’invoquer le registre de la fable pour montrer comment les images figurent l’histoire dans laquelle elles s’inscrivent.

https://presses-universitaires.parisnanterre.fr/index.php/produit/image-versus-medium-featuring-mark-lewis/

Mis à jour le 31 mai 2022