• Publication (fiche article uniquement),

Genre femmes et histoire en Europe

Anna Bellavitis et Nicole Edelman (dir.)

Publié le 17 mars 2021 Mis à jour le 17 mars 2021

Pour la journée internationale des droits des femmes, redécouvrez dans « Genre, femmes, histoire en Europe » comment concept de genre et histoire des femmes ont permis de repenser l’écriture de l’histoire et l’organisation des sociétés en dévoilant l’inégalité entre les sexes.

L’histoire des femmes née dans les années 1970, puis le genre, conçu comme un concept et un outil d’analyse quelques années plus tard, ont permis de renouveler l’écriture de l’histoire en reconnaissant le caractère sexué de l’organisation des sociétés humaines et en dévoilant l’inégalité entre les sexes comme produit des relations de pouvoir entre hommes et femmes. Ce livre met au jour la fécondité de cette approche.
La diversité géographique – Espagne, Autriche, France et Italie -, chronologique – du XVIe au XXe siècle -, ainsi que l’amplitude des questionnements à la fois culturels, religieux, sociaux et politiques nous font comprendre comment les hiérarchies entre les sexes, les rapports de pouvoir entre les hommes et les femmes, les stratégies des uns et des autres s’élaborent et se transforment selon les enjeux du temps et des lieux. Ce livre nous donne ainsi à lire une autre Histoire.
Sont rassemblées ici les communications des enseignant(e)s et des doctorant(e)s présentées à l’université européenne d’été du Doctorat international en histoire des femmes et des identités de genre. Un projet européen auquel participent, aux côtés de l’université Paris Ouest Nanterre La Défense, l’université de Rouen, l’université de Naples-L’Orientale, l’université autonome de Madrid, l’université de Vienne et l’université de Dundee.





Mis à jour le 17 mars 2021