• Conférence/Rencontre/Débat (autres),

Création d'une École Universitaire de Recherche: Arts, Technologies, numérique, médiations humaines et Création (EUR ArTeC)

Publié le 6 juin 2018 Mis à jour le 7 juin 2018

Les universités Paris Nanterre et Paris 8 Vincennes-Saint-Denis obtiennent un financement significatif pour monter une École Universitaire de Recherche intitulée "ArTeC". Inscrivez-vous aux réunions d'information proposées sur les campus des deux universités.

Date(s)

du 13 juin 2018 au 14 juin 2018

Réunion d’information et de discussion proposée sur les deux campus :

Université Paris 8

mercredi 13 juin de 10h à 12h
Bibliothèque Universitaire, Salle de la recherche

Université Paris Nanterre
jeudi 14 juin de 10h à 12h,
bâtiment Pierre Grappin, RDC, Salle des conférences
Lieu(x)
Bâtiment B (Pierre Grappin)
Conformément à sa mission de développer les dynamiques internes caractéristiques des Graduate Schools, l’École Universitaire de Recherche (EUR) ArTeC a pour fonction de promouvoir et d’articuler entre eux des projets de recherche (doctorat, post-doc et au-delà) et des dispositifs émergents de formation (du niveau master) relatifs aux Arts, Technologies, numérique, médiations humaines et Créations. Elle s’appuie sur l’expérience du Labex Arts-H2H et de l’IDEFI-CréaTIC.

Portée par la ComUE UPL, l’EUR ArTeC a pour vocation d’aider à faire émerger des collaborations entre les institutions partenaires en soutenant et en sollicitant des projets basés sur des articulations originales entre :
  • recherche et formation supérieure (master, doctorat)
  • création artistique, cognition et technologies numériques, humanités, ingénierie, design et sciences sociales
  • campus universitaires, institutions culturelles, activismes associatifs et partenaires privés

En ce début de troisième millénaire, il est crucial pour nos sociétés de mener des réflexions de fond, ainsi que des expérimentations concrètes, sur les multiples façons dont nos technologies numériques, sont en train de reconfigurer nos modes de collaboration, d’interaction, de socialisation et de subjectivation. Ces technologies demandent à être explorées de l’intérieur par des pratiques d’ingénierie, de design, de détournement et de réappropriation, seules capables d’en faire apparaître les potentiels encore insoupçonnés.

La prémisse sur laquelle repose ArTeC est que les créations artistiques constituent à la fois des terrains et des méthodes privilégiées pour mieux comprendre les enjeux des mutations en cours. Les pratiques artistiques enrichissent les recherches universitaires en explorant par l’expérience sensible et vécue ce que les savoirs disciplinaires s’efforcent de théoriser par des analyses abstraites. Déplier les implications multiples de la numérisation en cours exige toutefois impérativement de prendre la mesure des médiations humaines, inéluctablement sociales, qui animent, relancent, occupent, contournent et redéfinissent chaque étape de la circulation d’informations et d’affections au sein des sociétés. Ainsi l'ingénierie et le design, les humanités
(philosophie, esthétique, histoire, études littéraires), les sciences sociales, les sciences de la communication, du langage et de la cognition sont appelés à jouer un rôle central.
Sur cette base, la politique de recherche et de formation d’ArTeC est structurée autour de 3 axes scientifiques majeurs :
  • la création comme activité de recherche
  • les nouveaux modes d’écriture et de publication
  • les technologies et les médiations humaines

L’objectif de ce programme poursuit ainsi une double ambition :
  • développer la création, comme processus, production et apprentissage
  • réfléchir au rôle crucial joué par les technologies et le numérique dans les développements en cours, un appel à projet sera publié sur les sites d'UPL, de Paris Nanterre, de Paris 8 et du Labex Arts-h2h en juin 2018

Au premier plan : LA FORMATION PAR LA RECHERCHE
ArTeC innovera à plusieurs niveaux sur le plan de la formation en créant :
  • 1 D.U post-master (ArTeC+), pour préparer les étudiants au « métier de chercheur » et pour les aider à préciser et affermir leur projet de thèse en quête d’allocation, dès la rentrée 2018 (sous réserve de validation)
  • 1 Master mention ArTeC, structuré en 3 parcours interdisciplinaires et modulaires adossés aux 3 axes scientifiques de l’École à partir de la rentrée 2019
  • des contrats doctoraux et post-doc, dès septembre 2018. Un appel à candidature sera publié sur les sites d’UPL, de Paris Nanterre, de Paris 8 et du labex Arts-h2h en juin 2018.

Les partenaires :
ComUE Université Paris-Lumières, Centre National de la Recherche Scientifique, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, Université Paris Nanterre, Campus Condorcet Paris-Aubervilliers, ENS Louis-Lumière, École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs, Conservatoire National d’Art Dramatique, Centre National de Danse Contemporaine d’Angers, Archives Nationales, Bibliothèque Nationale de France, Centre national d’art et de culture Georges Pompidou, Centre Pompidou-Metz, Réunion des Musées Nationaux – Grand Palais.

Contacts ArTeC
Jeanne-Marie Portevin : jeanne-marie.portevin@univ-paris8.fr
Aline Benchemhoun : aline.benchemhoun@univ-paris8.fr
Catherine Delplanque : catherine.delplanque@u-plum.fr


Mis à jour le 07 juin 2018