• (Présidence) L'université vous informe,

Flash Info - Motions approuvées par la commission de la formation et de la vie universitaire (CFVU) du 18 janvier 2018

Publié le 22 janvier 2018 Mis à jour le 22 janvier 2018

La CFVU du 18/01/2018 salue le travail qui a été mené par les composantes pour apporter des précisions aux éléments de cadrage national des mentions de Licence, dans une claire optique d’orientation active des lycéens.

Ce travail ne pourra toutefois porter ses fruits que si les universités reçoivent les moyens indispensables à ces priorités nationales que sont l’accueil des étudiants dans le premier cycle, leur accompagnement individuel et leur réussite.

Dans le prolongement de la motion approuvée à l’unanimité par le CA de l’Université Paris Nanterre le 11/12/2017, la CFVU du 18/01/2018 demande donc que :

1/ les universités reçoivent des moyens humains et financiers qui tiennent compte non seulement des places supplémentaires sur les filières dites « en tension », mais aussi et surtout du poids global du premier cycle dans les établissements. L’accompagnement à la réussite de tous les étudiants du premier cycle nécessite une prise en compte de l’ensemble des inscrits du cycle.

2/ les universités ne soient pas mises en concurrence (nécessaire coordination des logiques académiques pour garantir la mixité sociale et des profils scolaires).

3/ des moyens spécifiques, humains et financiers, soient alloués pour l’accompagnement des étudiants en situation de handicap – qui sont les grands absents d’un plan Etudiants pourtant centré sur l’accompagnement individuel –, en nombre plus ou moins important selon les établissements.

4/ les places offertes en enseignement à distance soient pleinement reconnues dans l’effort des établissements pour renforcer l’accessibilité de leurs formations, dans la droite ligne de la personnalisation des cursus évoquées dans le Plan Etudiants.

5/ les équipes administratives et pédagogiques des universités soient accompagnées pour traiter correctement les dossiers des candidats sur Parcoursup.

6/ les établissements qui gèrent toutes leurs admissions hors Parcoursup cette année, de même que ceux qui continuent à proposer ou créer certaines places hors Parcoursup – ce qui va déstabiliser toute la campagne d’admission des universités – intègrent la procédure nationale de préinscription au plus tard à la campagne 2019.

Les objectifs affichés du plan Etudiants ne pourront pas être atteints si le Ministère ne procède pas à un renforcement de la dotation des établissements où le premier cycle est déjà surreprésenté, avant d’octroyer des moyens supplémentaires en laissant croire que l’effort sur le premier cycle serait partout le même. Il en va de la reconnaissance

Mis à jour le 22 janvier 2018