• Colloques / Journées d'études,
  • Handicap,

[En ligne] XVème colloque du SIICLHA, organisé par le laboratoire ClipsyD

Publié le 9 novembre 2020 Mis à jour le 10 novembre 2020

La solitude n’est pas une fatalité : handicap, amitié, amour, relations fraternelles tout au long de la vie

Date(s)

du 27 novembre 2020 au 28 novembre 2020

Lieu(x)
Retrouvez toutes les informations et inscriptions ici.

Les études sur la vie relationnelle des enfants, adolescents et adultes en situation de handicap ou de maladie grave montrent qu’ils ont un réseau social restreint, voire inexistant. Autrement dit, ils souffrent souvent de solitude, ont peu d’amis, de rares relations amoureuses souvent peu satisfaisantes, et les relations fraternelles peuvent être et/ou devenir problématiques dans le temps.

Or, la dynamique actuelle d’inclusion et de vie en milieu ordinaire suppose que la personne en situation de handicap ou de maladie grave, comme les autres, établisse des liens suffisamment importants avec des pairs pour que sa vie soit la plus satisfaisante possible.

Partant du postulat que ces difficultés ne sont pas forcément une fatalité, nous explorerons lors du SIICLHA 2020, les processus de transformation qui conduisent à créer des conditions pour que des liens entre pairs puissent se nouer et se développer tout au long de la vie. Nous nous appuierons pour cela sur des témoignages, des travaux théoriques et les expériences des praticiens de terrain, des institutions, et des familles.

Cette édition du SIICHLA fait ainsi le pari qu’en comprenant mieux la nature, les fonctions et les effets des relations électives -entre enfants, adolescents, adultes familiaux et extra familiaux- il est possible de transformer progressivement cette solitude le plus souvent non choisie, en un processus d’ouverture et de créations des liens.

Il est donc nécessaire d'analyser les conditions qui favorisent ou entravent la création et le développement des liens fraternels, amicaux, amoureux tout au long de la vie et ce, dans une approche nécessairement interdisciplinaire.

Comité d’organisation : M. Araneda, MCF (CRPMS) Université Paris Diderot ; A. Boissel, MCF (CRFDP) Université Rouen Normandie ; A. Ciccone, professeur (CRPPC) Université Lyon 2 ; C. Dayan, Maître de conférences Université Paris Nanterre, psychologue clinicienne ; M. Gargiulo, professeur (PCPP) Université René Descartes Sorbonne-Paris-Cité ; J. Hennessy, doctorante en psychopathologie psychanalytique, psychologue ; S. Korff-Sausse, MCF (CRPMS) Université Paris Diderot ; S. Missonnier, professeur (PCPP) Université René Descartes Sorbonne-Paris-Cité ; R. Salbreux, pédopsychiatre (ANECAMSP) Paris ; R. Scelles, professeur (CLIPSYD) Université Paris-Nanterre ;
Partenaires :

Mis à jour le 10 novembre 2020