• Publication (fiche article uniquement),

Une histoire consternante

Pourquoi des philosophes se laissent corrompre par le cas "Heidegger"

Publié le 24 mai 2011 Mis à jour le 12 mai 2017

Auteur : Hassan Givsan Éd. : Presses Universitaires de l'Université Paris Nanterre

Traduit de l'allemand par Denis Trierweiler
Préface d'Emmanuel Faye

Ce livre critique la façon dont le « cas Heidegger », c'est-à-dire la compromission de l'ancien recteur du Fribourg dans le national-socialisme, est envisagé par des philosophes tels que Gadamer, Habermas, Derrida, Lyotard, Lacoue-Labarthe, Rorty ou Arendt.
L'auteur nous montre comment ces philosophes reprennent et commentent les mêmes lieux communs: le « tournant de 1929 » ou le « silence après 1945 », sans interroger la déshumanisation radicale de la pensée qui caractérise selon lui le fond même de l'œuvre heideggérienne.
Hassan Givsan nous invite à une lecture ironique et précise de ces écrits qui met au jour les contradictions des commentateurs et leur propension à sacrifier la cohérence à l'effet rhétorique.

ISBN : 978-2-84016-078-6
13 €
format : 13,5 x 20
190 pages
Diffusion/distribution PUF

Mis à jour le 12 mai 2017