• Santé,

RECRUDESCENCE DE LA ROUGEOLE

Publié le 18 avril 2013 Mis à jour le 20 juin 2018

Veillez à vérifier que: - Le statut vaccinal de vos enfants de plus de 12 mois et en particulier de 1 à 4 ans soit à jour - Les personnes nées après 1980 et en particulier les adolescents aient bien eu 2 doses du vaccin ROR (Rubéole - Oreillon- Rougeole) - Les parents de jeunes enfants soient à jour du ROR par 2 doses - Les femmes en âge de procréer le soient également (en dehors de la grossesse , état où le vaccin est contre-indiqué). Le médecin en cas de suspicion de rougeole (fièvre et éruption) devra déclarer le cas et mettre en place des mesures préventives autour du cas suspect. N'hésitez pas à consulter un médecin en cas de fièvre éruptive et dans tous les cas à vérifier votre statut vaccinal.

Date(s)

du 12 juin 2018 au 31 août 2018




La rougeole est dû à un virus, elle est une des maladies infectieuses les plus contagieuses pour laquelle existe un vaccin bien toléré, efficace et accessible. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a fixé un objectif d’élimination de la maladie. Ce but a déjà été atteint dans certains pays. La Région européenne de l’OMS s’est engagée en 1998 dans une politique d’élimination de la rougeole et de la rubéole congénitale. Cet objectif d’élimination, initialement fixé pour 2010, a été repoussé à l’horizon 2015.

L’homme représente le seul réservoir du virus. Sa transmission se fait essentiellement par voie aérienne, soit directement à partir d’un malade soit parfois indirectement en raison de sa persistance dans l’air ou sur une surface contaminée par des sécrétions naso-pharyngées.
Dans le monde, la rougeole touche plus de 30 millions d’enfants et reste la principale cause de décès par maladie à prévention vaccinale (875 000 décès par an). Cette maladie continue à peser lourdement dans la région européenne (OMS) puisqu’en 2000, on y a dénombré 959 000 cas entraînant 7 000 décès.
  • La phase de contagiosité commence la veille de l’apparition des premiers symptômes et s’étend jusqu’à 5 jours après le début de l’éruption.
  • La période d’incubation dure 10 à 12 jours.
  • La phase d’invasion dure 2 à 4 jours. Elle se manifeste principalement par l’apparition d’une fièvre à 38,5°C, suivie de toux, rhinite, conjonctivite et accompagnée d’un malaise général avec fatigue.
  • L’éruption maculo-papuleuse, qui débute en moyenne 14 jours après l’exposition au virus, dure 5 à 6 jours, commence au niveau de la tête et s’étend progressivement de haut en bas et vers les extrémités, en 3 jours.
  • Les formes compliquées sont plus fréquentes chez les patients âgés de moins de 1 an et de plus de 20 ans. La première cause de décès est la pneumonie chez l’enfant et l’encéphalite aiguë chez l’adulte. La panencéphalite sub-aiguë sclérosante, exceptionnelle, survient en moyenne 7 ans après l’éruption et se manifeste par une démence évolutive constamment mortelle.

Une personne atteinte de rougeole peut contaminer 15 à 20 personnes. C’est une maladie qui ne touche pas seulement les jeunes enfants mais également les adolescents et les jeunes adultes. La contagiosité des cas de rougeole débute environ quatre jours avant l’éruption et dure jusqu’à quatre jours environ après le début de l’éruption. 

La vaccination est le seul moyen d’être protégé contre la rougeole.

 

Mis à jour le 20 juin 2018