• Colloques,
  • Séminaire/Journée d'études,

XVIe École de printemps d'histoire de l'art : Art et politique

Publié le 7 mai 2018 Mis à jour le 8 juin 2018

La XVIe École de printemps d’histoire de l’art organisée par le Réseau international de formation en histoire de l’art se déroulera à l’université Paris Nanterre du 18 au 23 juin 2018, sur le thème « Art et politique », en écho aux cinquante ans de mai 68.

Date(s)

du 18 juin 2018 au 22 juin 2018

de 9h à 18h30
Lieu(x)
Bâtiment W (Max Weber)
Campus universitaire de Nanterre
200 avenue de la République
92001 Nanterre
RER Nanterre-Université

Mercredi 20 juin au
Centre allemand d’histoire de l’art
Hôtel Lully
45, rue des Petits Champs
75002 Paris

L’étude des rapports entre art et politique est toujours peu ou prou marquée du soupçon du fonctionnalisme. Évoquer la « fonction politique de l’art », serait en réduire la portée esthétique, sacrifier la forme sur l’autel d’un principe extérieur, plaquer sur l’oeuvre une vision instrumentale. La notion de « propagande », abondamment utilisée par les historiens, est emblématique de cette réduction du visuel au message qu’impose l’insertion de l’art dans la cadence de l’histoire politique. Ce que le politique fait à l’art est alors envisagé comme une perte – de l’esthétique, de la forme, de l’autonomie de l’art. Tout se passe comme si se rejouaient ici les anciennes querelles qui entouraient jadis la réflexion sur la « destination sociale » de l’art ; comme s’il fallait aussi maintenir la possibilité pour l’art d’être le dernier refuge de la liberté.

 

Mis à jour le 08 juin 2018