• Colloques,
  • Séminaire/Journée d'études,

Journée d'études "Bibliothèque numérique et intelligence collective : la révolution numérique est-elle le sacre des “humanités”?

Publié le 2 mai 2019 Mis à jour le 27 mai 2019

Journée organisée par Manon Amandio, Hélène Dubail & Sébastien Wit

Date(s)

le 3 juin 2019

Lieu(x)
Bâtiment L (Paul Ricoeur)
Salle R15 (Rez-de-chaussée)
Bibliothèque numérique et intelligence collective :
la révolution numérique est-elle le sacre des “humanités”?

3 juin 2019
Université Paris Nanterre
Bâtiment Paul Ricœur, salle R15 (rez-de-chaussée)

Journée organisée par Manon Amandio, Hélène Dubail & Sébastien Wit

Argumentaire :

Pour les études littéraires, le numérique constitue un nouveau continent que la critique doit à présent explorer voire conquérir. Incarnation postmoderne de la bibliothèque de Babel, le monde numérique mêle la diversité des langues humaines à la multiplicité des formats informatiques (langages de programmation, interopérabilité des logiciels, formats de fichiers, etc.). Ce bouleversement technologique provoque une évolution des instances traditionnelles associées à la littérarité. Une redéfinition des axiomes hérités du marché du livre occidental semble donc s’imposer. Dans le cadre de cette journée, nous aimerions ainsi proposer une analyse des principes aux fondements des dispositifs numériques susceptibles d’être employés dans le cadre de la recherche en lettres et sciences humaines.

9h15 – Accueil / café
9h30-10h15 – Conférence – Yves Citton (Université Paris 8), « Peut-on décoloniser les humanités numérisées ? »
10h15-10h45 – Manon Amandio & Hélène Dubail (Université Paris Nanterre), « Lipotexte : fonctions et enjeux »

10h45-11h – Pause

11h-12h – Première session : L’humanisme numérique, une utopie en construction ?
Modération : Sébastien Wit (Université de Picardie Jules Verne)

Yves Laberge (Université d’Ottawa), « Pour construire une théorie transdisciplinaire des humanités numériques »

Julien Gabet (Université Paris Nanterre),
« Achever la révolution : pour un mouvement thermidorien au service des humanités »

12h-14h – Déjeuner

14h-15h – Deuxième session : Rassemblé, reconstitué : quel statut pour le texte numérique ?
Modération : Manon Amandio (Université Paris Nanterre)

Sylviane Albertan-Coppola (Université de Picardie Jules Verne), « L’Édition Numérique Collaborative et CRitique de l’Encyclopédie : rassembler, relier et confronter les connaissances »

Lucy Frezard (Université Lumière Lyon 2), « Éclatement du populaire ? Reconstituer un corpus à l’ère des humanités numériques »

15h-15h15 – Pause

15h15-16h15 – Troisième session : La bibliothèque numérique, de l’art ou de la technique ?

Modération : Hélène Dubail (Université Paris Nanterre)
Patrick Fontana (artiste), « Ethica du travail sans obstacle, détail des zones traversées »

Sébastien Wit (Université de Picardie Jules Verne), « Lire le code, le nouveau défi des “humanités” ? »

16h15-16h30 – Conclusion de la journée

Mis à jour le 27 mai 2019