• Appel à candidatures (recherche),

Appel à colloque de l'Ecole Doctorale 58 Montpellier

Publié le 11 décembre 2018 Mis à jour le 11 décembre 2018

Pour la huitième année consécutive, les doctorants de 3ème année de l'ED58 organisent un colloque international de doctorants et jeunes chercheurs, celui-ci aura lieu les 23 et 24 mai 2018 sur le site Saint Charles de l'Université Paul-Valéry Montpellier 3. Cette année, la thématique sera "Scripta manent. Sources, traces, témoignages : la question de la transmission". Vous trouverez ci-dessous l'appel à communication.

Date(s)
Date limite de réception des propositions d’intervention : 31 janvier 2019.
Scripta manent. Sources, traces, témoignages : la question de la transmission

Nos connaissances reposent sur la disponibilité de sources (orales, écrites, matérielles), c’est-à-dire leur état de conservation et la possibilité que l’on a d’y accéder ou non. Ces sources ne sauraient être un accès direct à la vérité mais seulement une médiation entre un auteur et un récepteur. La réception correcte de la source dépend de deux facteurs : d’une part de la fiabilité de la source et d’autre part de la lecture que l’on en fait. En effet, une réalité donnée est déformée au moment de sa transcription puis s’altère au fur et à mesure des aléas de sa transmission. Ces déformations semblent inévitables qu’elles soient volontaires ou non. La documentation et les sources multiples nous montrent que ces aléas peuvent se manifester de manières diverses. L’évolution du langage, le changement de perception de la réalité, la copie plus ou moins fidèle des documents, la traduction et la censure sont des incidents que le chercheur doit intégrer dans son raisonnement. Des évènements multiples contribuent à déformer l’objet transmis comme la composition d’une réalité par l’agrégation de sources ou encore les transformations qu’une civilisation peut opérer sur une source pour l’adapter à sa propre culture. Il est donc primordial que le chercheur soit conscient de ces aléas pour éviter toutes sortes d’erreurs lorsqu’il interprète les sources et lorsqu’il reconstruit une réalité disparue à partir de traces multiples. En revanche, le processus d’adaptation des sources à des fins de réutilisation artistiques, politiques, polémiques, littéraires, etc. interroge la liberté qu’on peut s’accorder lors du travail sur les sources. Nous interrogerons plus particulièrement les axes suivants :

▪ la multiplicité des sources ;
▪ leur adaptation, réutilisation, réécriture, figuration ou défiguration ;
▪ leurs modes de conservation ;
▪ leur transmission ;
▪ la reconstruction, historique ou fictive, d’une réalité.

Pourront être abordés les domaines littéraires, historiques, artistiques.
Une publication est prévue à la fin du colloque. Les intéressés devront faire parvenir leur article avant le 19 mai.

Les propositions d’intervention (350 mots) sont à envoyer accompagnées de cinq mots-clés et d’une courte présentation de l’auteur (150 mots) à l’adresse colloque.ed58@gmail.com

Date du colloque
: 23-24 mai 2019.
Lieu : Université Paul-Valéry Montpellier 3, site Saint Charles.
Organisateurs : Sandra Carabin (IRCL), Sara Maddalena (RIRRA 21), Caterina Manco (CRISES), Thomas Robardet (CEMM & LIFAM), Frédérique Tudoret-Puech (LLACS).
Contact : colloque.ed58@gmail.com
Date limite de réception des propositions d’intervention : 31 janvier 2019.
Réponse suite aux propositions d’intervention : 15 février 2019.
Langues du colloque : Français, Italien, Anglais.

Mis à jour le 11 décembre 2018