Socio-anthropologie de la santé et de la maladie

Socio-anthropologie de la santé et de la maladie

Groupe de travail

du

Laboratoire d'analyses socio-anthropologiques du contemporain
(Lasco, Groupe de recherches (GDR) du Sophiapol)

Responsable : V. Rubio


* * *      Présentation générale     * * *

Partant de l'idée que l'une comme l'autre relèvent aussi bien de l'organique que du social, ce groupe de travail se donne pour tâche d'explorer la santé et la maladie dans leurs diverses dimensions sociologiques. Il s'intéresse donc aux différents acteurs de la santé et de la maladie (patients, professionnels, proches, institutions, etc.). En ce sens, il croise et entre en synergie avec l'ensemble des thématiques inscrites au programme de recherche du Lasco (identité, émotions, image, sexualité, famille, prison, écologie sociale, culture).

Une attention particulière - mais non exclusive - est ici portée au thème de la maladie chronique et/ou de la chronicité de la maladie. Sans qu'il soit possible d'en réduire la richesse à ce constat, soulignons par exemple à cet égard que, selon les dernières estimations publiées par la Caisse Nationale d'Assurance Maladie, 8,6 millions de personnes relevant du régime général bénéficiaient de l'exonération du ticket modérateur au titre d'une affection de longue durée (ALD) fin 2009. Elles étaient 8,3 millions fin 2008. Ainsi, les soins dispensés au titre de ces affections constituent près de 70% du total des dépenses remboursées par l'assurance maladie aujourd'hui en France.

C'est donc d'un enjeu de société majeur dont il est question. D'autant que, à l'évidence, le nombre de malades chroniques est amené à augmenter considérablement dans les années à venir. Le vieillissement de la population, ainsi que les constants progrès de la médecine - qui, chaque jour un peu plus, font de maladies autrefois mortelles des maladies chroniques ou en voie de chronicisation -, représentent les facteurs les plus importants de cette inéluctable évolution. Les défis sont nombreux en la matière, notamment du point de vue de la protection sociale entendu au sens large. Dans ce cadre, le cancer et l'épidémie VIH/sida constituent les deux terrains d'investigation privilégiés par le groupe de travail en socio-anthropologie de la santé et de la maladie.

 Par ailleurs, les chercheurs qui participent à ce groupe de travail ont pour projet d'articuler deux ambitions trop souvent considérées comme contradictoires. D'une part, une haute exigence méthodologique, voire une réflexion épistémologique de fond dans le domaine de la santé, de la maladie, mais également de la médecine et de son histoire. D'autre part, la volonté de produire de la « connaissance utile », si ce n'est de se trouver en mesure de formuler des préconisations concrètes et applicables auprès des pouvoirs publics et de l'ensemble des porteurs d'enjeux.

*
* *      Recherches en cours     * * *

Recherches dans le cadre d'un mémoire de M2R :
  • François LAME : les représentations du préservatif masculin dans la presse féminine [**mémoire soutenu**]
Thèses soutenues
  • Lardja KANATI : Des représentations sociales du VIH/sida à la construction d'une identité séropositive : analyse de discours en pays Moba (Nord Togo) [**thèse soutenue en 2011**]
  • Lucie NAYAK : Sexualité et handicap mental. Enquête sur le traitement social de la sexualité des personnes désignées comme “handicapées mentales” en France et en Suisse (thèse en cotutelle avec l'U. de Genève, co-direction Ph. Combessie et C. Burton-Jeangros).
    [**thèse soutenue en 2014**]

Thèses en cours
  • Guillaume COINDARD : La place du médecin généraliste dans la coordination des soins dans la phase aiguë d'un cancer, dir. Ph. Combessie (financement Cancéropôle IdF)
  • Lucille GALLARDO : Mobilisations associations contre le sida ciblant les hommes ayant des relations avec des hommes en Afrique, codir. C. Deschamps et C. Broqua (financement ANRS)
  • Lara MAHI : les déterminants médicaux de la sanction pénale (exemple des pathologies VIH et cancer), dir. Ph. Combessie (financement Sidaction)
  • Clément MERIC : les hommes atteints par une tumeur des cellules germinales, dir. Ph. Combessie (financement Cancéropôle IdF)
Recherches individuelles de chercheurs confirmés
Recherche collective
  • La coordination des soins ambulatoires durant la phase thérapeutique aiguë du cancer : regards des patients sur les pratiques médicales "CORSAC". Recherche financée par la Fondation Roche et par l'Institut National du Cancer INCa (via le Cancéropôle IdF). Recherche en cours, portée par Guillaume COINDARD (chef de clinique en médecine générale), Philippe COMBESSIE et Anne VEGA, avec la collaboration de Clément MERIC. Il s'agit d'une recherche réunissant quatre équipes : Université Université Paris Nanterre, Université Paris Sud, Institut Gustave Roussy et Centre Antoine Lacassagne (Nice). Depuis 2011, pour l'Université Université Paris Nanterre, plusieurs autres collègues ont collaboré à cette recherche: Ibtissem BEN DRIDI, Pascale BERLOQUIN-CHASSANY, Myriam JOEL, Maxime QUIJOUX et Vincent RUBIO.

Mis à jour le 04 novembre 2016