• Humanitaire / Solidarité,
  • Retour sur événement,

[Retour sur événement] : Inauguration de l'Epicerie Solidaire Agoraé

Publié le 13 octobre 2017 Mis à jour le 20 octobre 2017

Jean-François Balaudé, président de l’université Paris Nanterre, a inauguré lundi 09 octobre 2017 à 16h l’Épicerie Solidaire Agoraé située au bâtiment T en compagnie de Jimmy Losfeld, président de la FAGE, d'Alizé Marzin-Corre (co-présidente d'ASEGA et chargée de projet AGORAé-Epicerie solidaire) et des multiples partenaires du projet.

Date(s)
lundi 09 octobre 2017
Lieu(x)
Bâtiment T (Ephémère 3)
Fidèle à sa tradition d’ouverture et de solidarité et dans le cadre de sa politique de Responsabilité Sociétale des Universités (RSU), l’université Paris Nanterre est fière de voir une épicerie solidaire ouvrir sur le campus.

Cette épicerie solidaire est le résultat d'un ambitieux projet étudiant, articulé autour de la licence professionnelle "Gestion des Organisations de l’Économie Sociale et Solidaire" et mené à bien par les étudiantes de l'association ASEGA (Association Solidaire des Étudiants en Gestion Associative).

C'est un projet qui remonte à plusieurs années et qui a été soutenu par l'université au travers du service RSU-DD (Responsabilité Sociétale des Universités et développement Durable).

L'an dernier, le groupe chargé de l'Epicerie Solidaire déclarait : "Nous sommes sensibles à ce projet car il est à destination des étudiants de Nanterre en situation de précarité. En tant qu’étudiantes, nous pouvons imaginer les difficultés qu'ils rencontrent. De plus, la mise en place de ce projet peut être très enrichissante d’un point de vue professionnel : il nous permet de mettre en pratique nos connaissances et de les consolider. Nous croyons vraiment à la réussite de ce projet et sommes très investies !"

C'est aujourd'hui chose faite avec l'ouverture de la première épicerie solidaire Agoraé des Hauts de Seine.

A qui s'adresse cette épicerie et comment fonctionne-t-elle ? 

L’épicerie solidaire s’adresse aux étudiant.e.s décohabitant.e.s (qui ne vivent plus chez leurs parents) dont le reste à vivre se situe entre 1,20 € et 7,50 € par jour. Le Reste à Vivre correspond à la somme qui reste à l’étudiant par jour pour se nourrir, après déduction des charges fixes.

Toutefois, ce dispositif peut s’adresser à des étudiant.e.s en situation de surendettement ou dont les mensualités de remboursement de prêt sont très élevées (permis de conduire, crédit étudiant, crédit à la consommation, dettes envers la CAF, EDF, GDF...).

Les étudiants dans le besoin retirent un dossier auprès de l'épicerie, pour cela il peuvent :

* soit le retirer directement à l'épicerie
* soit en faire la demande par Facebook (Epicerie Solidaire AGORAé Nanterre)
* soit en faire la demande par e-mail à l'adresse : epiceriesolidaire.parisouest@gmail.com

Le dossier anonymé sera ensuite étudié en commission. La commission sera composée d’au moins une assistante sociale du CROUS et d’un.e bénévole de l’AGORAé.

Si le dossier est validé, l’étudiant.e aura alors accès à l’épicerie pour un montant d’achat et une durée déterminés en fonction de sa situation. Le montant d’achat est fixé en fonction du Reste à vivre et est de 18 euros par mois maximum. La durée est de 5 mois maximum, renouvelable.

Vous trouverez dans l'encart de droite, pour information, les horaires de l'Epicerie Solidaire Agoraé.

Retour en images sur l'inauguration de l'épicerie solidaire :










Mis à jour le 20 octobre 2017