Parcours personnalisé Administration publique

  Parcours personnalisé Administration publique
 
Objectifs


Ce parcours entièrement à distance propose une formation complémentaire en droit et administration  à des étudiants de toutes filières, permettant l'entrée dans le L3 administration publique de l'IPAG.

La vocation première de l’IPAG de Nanterre est de permettre aux étudiants de l’Université d’intégrer la fonction publique comme titulaire (quelle qu’en soit la branche : Etat, Territoriale ou Hospitalière). Cela suppose de devoir passer des concours administratifs pour lesquels il convient de se préparer sérieusement.

Le parcours personnalisé « Administration publique » proposé par l’IPAG est ouvert à tout étudiant de deuxième année, quelle que soit sa filière d’origine. Il constitue un élément d’appréciation déterminant pour celles et ceux qui le valident à l’appui du dossier de candidature en Licence d’administration publique (LAP) 3ème année. La LAP est un des rares diplômes nationaux sans première ni deuxième année permettant à tout étudiant ayant la volonté de rejoindre la fonction publique, de développer un cursus qui lui soit adapté (après examen du dossier et entretien de motivation par une commission pédagogique ad hoc).

La LAP repose sur l’acquisition d’un socle de connaissances interdisciplinaires (droit public, économie, finances publiques, culture générale, anglais) correspondant aux principales disciplines que l’on retrouve aux programmes des concours administratifs ; elle permet parallèlement d’acquérir et de maîtriser d’un point de vue méthodologique les techniques écrites et orales propres aux épreuves si particulières de ces mêmes concours. Les étudiants poursuivent ensuite leur cursus au sein de l’IPAG en suivant les enseignements du Master d’administration publique dont la 1ère année est adossée à la préparation aux concours de catégorie A et la 2ème année (M2) orientée management public autour de la norme et de son évaluation (« management des normes & normes de management »).

Le parcours personnalisé « Administration publique » est conçu avant tout comme une initiation à la gestion publique construite autour d’une appréhension des principales règles en vigueur au sein de la fonction publique, laquelle demeure une source essentielle de débouchés pour tous les étudiants au regard du nombre de places offertes chaque année dans les concours administratifs (en 2013, 40 874 lauréats ont été admis par recrutement externe comme titulaires dans la fonction publique territoriale et la fonction publique de l’Etat).

Accès au cours

  3UPE3AP1 Administration publique
          
    (semestre 1 - 4,5 ECTS)


Introduction générale au droit
Ce semestre est consacré à l’acquisition des concepts généraux du Droit (la Justice, la Loi, les sujets de droit et les objets de droit) ainsi qu’à celle des outils destinés à l’élaboration du Droit (Comment fait-on une loi ? Comment le juge rend-il ses décisions ? Comment les parties élaborent-elles leurs contrats ?) et à son exécution (Où et quand s’applique la loi ? Comment obtient-on l’exécution d’un engagement ou d’une décision de justice ?).

3UPE4AP2 Administration publique
           
( semestre 2 - 4,5 ECTS)


Objectifs du cours :
  • Approcher de la gestion publique à travers la question de sa réforme.
  • Offrir les bases d’une culture générale sur la gestion publique à partir d’une présentation synthétique des débats contemporains sur les mutations de l’organisation administrative.
  • Poser les bases d’une culture juridique transversale à partir d’une lecture juridique des différents aspects de la gestion publique : structures publiques ; management des personnels publics ; relations de l’administration avec ses usagers ; modalités de fourniture des services publics.
Présentation du cours :
Le paysage institutionnel français a subi depuis 25 ans, et surtout ces dernières années, de profondes inflexions. L’action publique a vu ses méthodes progressivement bousculées par l’introduction de multiples outils de gestion associée à la recherche de la performance publique. Ce processus n’épargne aucun des aspects de l’action publique. Certains sont particulièrement visibles car ils touchent à la rénovation des cadres institutionnels de l’administration ; la décentralisation de l’exercice du pouvoir ainsi que la spécialisation fonctionnelle des autorités publiques en est l’un des plus marquants. D’autres aspects sont moins visibles car ils touchent avant tout au quotidien de la conduite de l’action administrative. Que l’on pense à la modernisation de la gestion des ressources humaines au sein de la fonction publique ou  au mouvement de modernisation des relations entre l’administration et ses usagers qui entend substituer à une relation essentiellement unilatérale une logique davantage fondée sur une culture du « dialogue » et de la « coopération ». Enfin, les modifications des modes de gestion publique affectent de plus en plus les conditions de fourniture des services publics. À quels rythmes ces réformes ont-elles progressé ? Quelle est la portée des changements institués ? Quels en sont les freins vers une gestion publique efficace au service des citoyens ? Cet enseignement se propose de brosser un tableau critique de ce bilan parfois contrasté …

Mis à jour le 09 octobre 2015