Parcours Droit

Parcours Personnalisé Droit

Présentation générale et objectifs

Ce parcours propose une introduction au droit à tout étudiant de Licence 2 ou 3.

Le droit traverse ou côtoie l’ensemble de nos activités. On le sollicite, on le suscite, il nous rattrape parfois. On ne peut s’en passer et on ne peut y échapper. Le simple fait de penser librement constitue l’exercice d’un droit. Nous faisons tous du droit sans nécessairement le savoir mais nous ignorons largement ce qu’est le Droit.

Le cours se propose, d’une part, de lever le voile sur les principaux concepts qui structurent la science juridique en s’interrogeant notamment sur les questions suivantes : la Loi est-elle toujours juste ? Peut-on se faire justice à soi-même ? Toute parole est-elle engagement ? Doit-on toujours obéir à l’Etat ? Est-on toujours responsable de ses actes ?

Il se propose, d’autre part, d’en dégager les principales manifestations à l’aune des grands enjeux contemporains (la dignité humaine, la bioéthique, l’environnement, la crise économique, le vivre ensemble…).

3UPEIDP1 - Parcours Droit (semestre 1 - 4,5 ECTS)


Introduction générale au droit
Ce semestre est consacré à l’acquisition des concepts généraux du Droit (la Justice, la Loi, les sujets de droit et les objets de droit) ainsi qu’à celle des outils destinés à l’élaboration du Droit (Comment fait-on une loi ? Comment le juge rend-il ses décisions ? Comment les parties élaborent-elles leurs contrats ?) et à son exécution (Où et quand s’applique la loi ? Comment obtient-on l’exécution d’un engagement ou d’une décision de justice ?).

3UPEPDP2 - Parcours Droit (semestre 2 - 4,5 ECTS)


Notions fondamentales de droit privé.
Ce semestre est consacré à l’application de ces concepts et outils à des notions fondamentales du droit privé telles que la personne, le corps, la famille, le couple, le patrimoine, la responsabilité, le contrat. Ces notions fondamentales seront étudiées en lien avec des questions d’actualité (ex : la notion patrimoine et la protection de l’environnement ; la personne et la bioéthique ; la responsabilité et la question du risque en général).

Mis à jour le 09 octobre 2015