Les grands repères 1 (L1S1)

Les grands repères 1

CODE APOGEE: 3UME1909, 4,5 ECTS

Cet enseignement médiatisé est dispensé au premier semestre à presque tous les étudiants de première année.

Contenu et objectifs

 
Le cours Grands Repères 1 cherche à montrer et faire expérimenter le fait que tout savoir est une construction. Il a donc un double objectif : mettre en perspective le savoir universitaire et initier une logique d’auto-apprentissage. C'est pourquoi ce cours aborde aussi bien des éléments de connaissances, qui fourniront aux étudiants de première année une culture commune, que des points de méthode. L'enseignement est composé de quatre parties qui seront tutorées de manière chronologique au long du semestre.



Ecrire et organiser les savoirs depuis 5 000 ans : de la tablette d'argile à la tablette numérique


Cette première partie propose une histoire, sur la longue durée, des différentes formes et des différents supports de l’écriture (lettres et nombres), établissant des comparaisons avec les évolutions liées à la numérisation. Elle met également en lumière la manière, dont, au fil du temps, se sont constitués de vastes projets encyclopédiques (dont témoigne aujourd'hui Wikipédia) ainsi que des bibliothèques, éléments déterminants dans la conservation et l'organisation des savoirs.


Penser, construire les savoirs : l'humanisme

Dans cette seconde partie, il s'agit de donner une profondeur historique et quelques jalons à la construction du/des savoir(s), mais ausssi d'articuler la question du savoir à celle de l’humanisme/l’humain. Qu'est-ce que l’humanisme ? Quelles en sont les valeurs originelles et celles qu'on choisit, aujourd'hui, de souligner quand on parle d'humanisme ?


Créer, copier, plagier : l'imitation et ses dérapages

L'enjeu, dans cette troisième partie du cours, est de comprendre comment les sources sont mobilisées pour produire un savoir. On s'attache à montrer comment et pourquoi on est passé de la doctrine de l'imitation à la définition de la propriété intellectuelle et du plagiat. Une étude de cas est proposée autour de l'Iliade.



Prouver, convaincre : la preuve dans tous ses états


La dernière partie vise à faire comprendre les multiples enjeux du raisonnement et de la preuve (la preuve juridique, la preuve logique, l’argumentation). L'étudiant doit en effet, tout au long de son cursus, s’inscrire dans une démarche de vérification des sources et être capable de prouver ce qu’il avance.

.

Controle des connaissances


Un QCM papier de 1h portant sur l'ensemble des contenus dispensés sera organisé pendant la session d'examens pour l'ensemble des étudiants.
Il comportera des questions sur le cours et les exercices ainsi qu'une analyse de documents.

L'examen


Pensez à imprimer vos convocations et à vous signaler auprès de votre UFR en cas de souci.

Pour le jour  de l'épreuve :
 
1) Aucun retard à l'épreuve ne sera admis (même une minute) : respectez l'heure de votre convocation.
2) Il est impossible de sortir pendant l'épreuve. Les copies seront ramassées à l'issue de la durée de l'épreuve (1h). Prenez vos précautions avant l'épreuve.
3) Vous devez venir avec un stylo noir ou bleu, pas de crayon à papier ni de stylo de couleur claire. N'utilisez pas de correcteur blanc sur les grilles.
4) Le QCM n'a pas de points négatifs (une question est au pire notée 0).
5) Toute fraude pendant les examens, le non-respect de la charte des examens ou tout manquement aux principes qui seront rappelés en début d'épreuve feront l'objet de poursuites disciplinaires.
 

Mis à jour le 12 septembre 2016