Journées d'Etudes - Juin 2005

Journée d'Etudes organisée par l'Equipe Géode

La reconnaissance entre sociologie et philosophie politiques

     Partout désormais, en philosophie, comme en sociologie, en anthropologie ou en science politique, les interrogations convergent autour de la question et du thème de la reconnaissance.  Cela, très certainement, parce que les conflits politiques premiers sont eux aussi, de plus en plus, des conflits portant sur la reconnaissance. Ainsi mobilisé dans de multiples directions, le concept même de la reconnaissance perd peu à peu en précision et en déterminité ce qu'il gagne en popularité. Le SOPHIAPOL (laboratoire de sociologie, philosophie et anthropologie politiques), qui s'est  fixé l'étude de la reconnaissance comme axe de travail principal pour les 4 ans à venir, organisera en novembre 2005 un important colloque international destiné à cerner les enjeux proprement théoriques du concept.  Dans le sillage du n°23 de la Revue du MAUSS semestrielle,  « De la reconnaissance »,  la journée d'étude du 1er juin 2005 vise à  évaluer la manière dont le maniement du concept  de reconnaissance permettrait au GEODE, désormais équipe du SOPHIAPOL, de jeter un nouvel éclairage sur ses thèmes de travail traditionnel, la question de la démocratie, du totalitarisme et du don.   

 

Lieu

Salle des conférences/Bât. K (Maison Max Weber)


Programme



  • Mercredi matin  

Alain Caillé: introduction

Christian Lazzeri : La lutte pour la reconnaissance

Stéphane Dufoix : Politiques de la reconnaissance

Nestor Capdevila : Colonialisme, impérialisme  et reconnaissance

Shmuel Trigano : La reconnaissance, est-ce la bonne question ?

Julien Rémy : Violences urbaines. Qui donne ? qui prend ?  qui reconnaît les dons ?  

 

  • Mercredi après-midi

 

F. Flahault : La reconnaissance en perspective anthropologique

Philippe Chanial : Reconnaissance et sympathie

Daniel Cefai : En quoi Goffman ne parle pas de la reconnaissance

Michel Terestchenko : Héros et salauds vus sous l'angle de la reconnaissance

Stéphane Courtois et Tzvetan Todorov : Le totalitarisme vu sous l'angle de la reconnaissance

Yolène Dilas : La reconnaissance des civilisations. Lecture de S. Huntington 


 


 

Mis à jour le 14 octobre 2009