• Santé,

LA CANICULE ET NOUS

Publié le 30 juin 2015 Mis à jour le 25 juillet 2017

La canicule est là avec les dangers qui l'accompagne. Les enfants et personnes âgées sont les plus fragiles, le corps ne réagit pas de la même façon. Les enfants transpirent beaucoup et risquent la déshydratation. Les personnes âgées, transpirent peu, la température du corps risque alors d'augmenter et de provoquer le coup de chaleur.

Date(s)

du 1 juin 2017 au 1 septembre 2017

Conseils
  • rester au frais aux heures les plus chaudes
  • créer du courant d'air quand cela est possible
  • faire des pauses à l'extérieur à l'ombre
  • boire beaucoup
  • utiliser des vaporisateurs
  • éviter si possible les efforts physiques

QUELS SONT LES SIGNAUX D’ALERTE ET QUE FAIRE EN CAS D’APPARITION DE CEUX-CI ?

  • Ils signifient que la prévention est insuffisante :
       
Signal Signification Actions à mettre en place
Bouffée de sueur en buvant un verre d’eau Déshydratation Boire immédiatement même en l’absence de soif. Augmenter les boissons et maintenir une alimentation normale
Pas d’urine depuis 5 heures environ /Urines foncées Déshydratation Boire immédiatement même en l’absence de soif. Augmenter les boissons et maintenir une alimentation normale
Bien-être général en se passant les avant bras sous un filet d’eau Début de réchauffement du corps Augmenter le mouillage et la ventilation de votre peau



APPELEZ EGALEMENT VOS PROCHES, qui, dans les mêmes conditions, sont peut-être déjà en danger !

  • L’organisme commence à souffrir de la chaleur :
       
Signal Signification Actions à mettre en place
Crampes (jambes, bras, fessiers, ventre) Activité physique inappropriée et déshydratation - Cesser toute activité pendant plusieurs heures
  • Se reposer dans un endroit frais
  • Boire
  • Appeler un médecin si les symptômes s’aggravent ou persistent plus d’une heure.
Fatigue, faiblesse et/ou insomnie inhabituelle Epuisement dû à l’énergie fournie pour transpirer - Se mettre dans un lieu frais
  • Boire
  • Appeler un médecin si les symptômes s’aggravent ou persistent plus d’une heure.
Maux de tête, nausées après exposition directe au soleil Insolation = forme mineure de coup de chaleur - Se mettre dans un lieu frais
  • S’asperger d’eau et ventiler. Si possible bain frais (non froid)
  • Placer des sacs de glaçons sur les cuisses et les bras
  • Appeler le 15 si les symptômes s’aggravent ou persistent
Soif intense accompagnée d’au moins un des signes suivants :
  • sécheresse de la peau et des muqueuses,
  • perte de poids supérieure ou égale à 5 % (pour 60 kg, cela correspond à une perte de 3kg environ),
  • fatigue extrême, vertiges,
  • somnolence, perte de connaissance.
Déshydratation grave APPELER LE 15

En attendant les secours :

  • Placer la personne au frais,
  • Si pas de troubles de conscience la faire boire
Un des signes suivants :
  • température supérieure à 39°C,
  • maux de tête violents,
  • nausées vomissements,
  • propos incohérents,
  • perte de connaissance, convulsions.
Coup de chaleur

IL PEUT SURVENIR DES LE PREMIER JOUR DE CHALEUR

APPELER LE 15

En attendant les secours :

Placer le sujet au frais, lui enlever ses vêtements,

L’asperger d’eau, créer un courant d’air au plus près possible de la personne.

Placer des sacs de glaçons sur les cuisses et les bras.


Pour toutes autres questions

En cas d’épisode de forte chaleur, un numéro d’information est mis à disposition du public :

Canicule-info-service


Mis à jour le 25 juillet 2017